Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : les taux de crédit ne flambent pas … en apparence !

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Depuis la rentrée, les taux moyens qui sont proposés aux emprunteurs sont stables dans l’ensemble.  
Peu de mouvement à signaler, sur une période traditionnellement baissière. Pourtant, parmi les 7 régions et sur les 6 durées, Empruntis comptabilise seulement 8 taux moyens à la baisse, 16 taux inchangés et 18 hausses. Il faut noter que ces hausses sont mineures : de 0,05 point à 0,10 point en moyenne. Mais au‐delà des taux, il est nécessaire de s’attarder sur ce qu’ils ne montrent pas.

Actuellement, les banques sont plus sélectives, elles créent des barèmes premium pour attirer des profils haut de gamme. Mais d’autres ouvrent aussi les vannes en appliquant des baisses pour conquérir de nouveaux clients. Ils profitent ainsi de la baisse de compétitivité d’autres établissements plus sélectifs, ayant atteint leurs objectifs.      
« Aujourd’hui plus qu’hier, il est crucial pour l’emprunteur de faire le tour des banques» indique Cécile Roquelaure, Directrice de la Communication et des Etudes d’Empruntis. « Mais pas en choisissant au hasard car si certaines sont plus élitistes, d’autres sont plus ouvertes. Le choix ne doit pas se faire au hasard sous peine de ne pas voir aboutir son projet ».
Et comme avant l’été, quelle que soit la région où l’on emprunte il est impératif de prévoir des conditions suspensives allongées car les délais restent élevés. Pour les dossiers de renégociation, les solutions sont également moins nombreuses. Des surcotes sont appliquées par certains établissements. 


Quel gain de pouvoir d’achat en région et quel impact de la récente remontée des taux ?

Si la baisse des taux a fortement contribué à la hausse du pouvoir d’achat des ménages Français sur les 2 dernières années, les 3 mois de remontée ont eu des impacts assez variables entre les régions.
En moyenne ce sont 2% de perte de pouvoir d’achat qui ont été constatés. Mais les prix de l’immobilier jouent aujourd’hui une légère hausse et pourrait venir grever le budget des ménages candidats à l’achat.  
Et pour ceux qui s’interrogent entre acheter et louer, il ne faut pas oublier les fondamentaux : pour Cécile Roquelaure, Directrice des Etudes et de la Communication d’Empruntis, « Acheter est avant tout un projet de vie ou un projet patrimonial. »

Accéder aux baromètres des taux des 7 régions 
http://www.empruntis.com/espace-presse/communiques/cp-barometres-reg_septembre_2015.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation