Connexion
/ Inscription
Mon espace

Exposition FRONTIERES du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016

ABONNÉS

Au Musée de l'Histoire et de L'Immigration : FRONTIERES, exposition présentée

du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016

Sarah Caron, Odyssée Moderne. Voyage avec les migrants clandestins du Sahara à la Grande Bleue. 2001-2004. Melilla. Arrivée dans l’enclave espagnole de Salomon qui a mis sept ans pour rejoindre l’Europe Musée national de l’histoire de l’immigration © Sarah CaronChaque individu a expérimenté le franchissement des frontières pour des voyages, des déplacements professionnels, des migrations économiques ou politiques. Ces expériences parfois heureuses, souvent malheureuses, construisent un imaginaire des frontières. Par-delà ces perceptions intimes, les frontières matérialisent les territoires des États, des réalités juridiques, militaires, économiques qui évoluent au cours de l’Histoire. Elles sont le reflet des rapports entre les peuples : peur de l’invasion, tentation du repli protecteur tout autant que lieu d’échanges et de contacts.

Certaines frontières sont tombées alors qu’elles étaient considérées comme infranchissables, d’autres ont été réinventées ou renforcées. La libre circulation des personnes, qui a fondé la construction de l’Union européenne, est souvent présentée comme un progrès. Or des États aujourd’hui militarisent leurs frontières pour mieux contrôler leur espace et limiter la mobilité. Malgré ces dispositifs, paradoxalement, les frontières continuent de faire rêver sans véritablement empêcher la circulation des individus. En ce début de 21e siècle, marqué par la mondialisation et l’accélération des circulations, au moment où l’actualité relate des tragédies humaines héritées des conflits internationaux, le Musée national de l’histoire de l’immigration présente, du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016, une exposition inédite et passionnante pour comprendre le rôle et les enjeux contemporains des frontières dans le monde et retracer les histoires singulières de ceux qui les traversent aujourd’hui. Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche en migrations internationales au CNRS et Yvan Gastaut, historien de l’époque contemporaine, maître de conférences à l’Université de Nice, commissaires scientifiques de l’exposition, apportent leur expertise scientifique au projet.

Présentés dans une scénographie qui s’articule autour des concepts d’ouverture et de fermeture, archives, cartes géographiques commentées, objets de mémoire, œuvres d’art, articles de presse, photographies, vidéos, témoignages, œuvres littéraires et récits de migrants, au total 250 objets ponctuent un parcours thématique qui met en scène les relations entre frontières et migrations.

Fondée sur des collections historiques, d’art contemporain et d’ethnographie, l’exposition retrace trois aspects de cette histoire des frontières et pose un regard diachronique, politique, économique ou sociétal, sur les mursfrontières dans le monde, puis en Europe (zone Schengen et la Méditerranée) avant de traverser la France.

Après la refonte réussie de son parcours permanent REPÈRES en 2014, et l’immense succès de FASHION MIX, le musée poursuit, en cette rentrée 2015, avec l’exposition FRONTIÈRES et à travers un nouveau cycle de débats mensuels sur l’actualité de l’immigration, sa mission première : donner au public le plus large les clés de lecture et de compréhension pour mieux appréhender l’actualité et les enjeux du monde qui nous entoure.

Plus d'information sur http://www.histoire-immigration.fr

 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation