Connexion
/ Inscription
Mon espace

Festival du film arabe du 7 au 19 octobre 2015

ABONNÉS

La Tunisie mise à l’honneur lors du festival 2015

La 26e édition du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch se déroulera du 7 au 19 octobre 2015 avec comme pays invité la Tunisie.  La culture cinématographique tunisienne, particulièrement riche, sera mise à l’honneur à travers une programmation dédiée et la présence de Dora Bouchoucha. Cette productrice est engagée depuis vingt ans dans la promotion des cinémas du sud. Elle est cette année Présidente d’Honneur du festival.

Regards sur le monde arabe

Organisé par la Cité Sociale et la Ligue de l’enseignement - FOL Moselle, le Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch est né de la rencontre entre un groupe de jeunes et un prêtre ouvrier nommé Mario Giubilei. A Fameck, de très nombreuses familles sont originaires du Maghreb et, à travers le cinéma, retrouvent la culture et les modes de vie de leur pays d’origine. D’abord modeste, le festival a aujourd’hui pris de l’ampleur et propose plus de 50 films, dont beaucoup en exclusivité ou avant-première, avec pour objectif de promouvoir une cinématographie méconnue du grand public. La programmation regroupe plus de 80 projections sur dix jours, pour quelque 15 000 festivaliers représentant de nombreux pays tels que Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Mauritanie, Syrie, Palestine, Irak, Yémen, Liban, etc.

Plusieurs distinctions sont remises lors du palmarès : prix du public, prix du jury Val de Fensch, prix de la jeunesse, prix de la presse, prix du court métrage, prix du documentaire, etc. Une sélection hors compétition intitulée « Ouverture sur le monde » est également proposée. Elle réunit des films qui ne sont pas produits par des pays du monde arabe mais qui y sont liés par les thématiques qu’ils traitent (Israël, Afghanistan, Iran, etc.). Enfin, chaque année un pays est mis à l’honneur et une dizaine de films lui sont consacrés.

« Le Festival est l’occasion de mettre en lumière les cinématographies des pays arabes, qui témoignent d’une grande vitalité. Les films traduisent les préoccupations des sociétés arabes, sur lesquelles les réalisateurs portent leur regard, parfois sans concession, critique, tendre ou méditatif. Le cinéma reflète la complexité des êtres, leurs excès, et, en même temps, leur capacité à célébrer les plus belles émotions. », souligne Anne-Marie Hennequin-Botkovitz, présidente du Festival.

http://www.cinemarabe.org/

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...