Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les parents français sous estiment le coût des études supérieures à l’étranger

ABONNÉS

Selon la dernière étude HSBC « Value of Education », 77% des parents dans le monde et 65% des parents français envisagent d’envoyer leurs enfants étudier à l’étranger. Cependant, selon les données de cette étude, la plupart d’entre-eux sous estiment très nettement les surcoûts associés à une telle démarche.
Les données rendues publiques par HSBC le 9 septembre sont établies sur un sondage en ligne réalisé auprès de 5 550 parents dans 16 pays à travers le monde et reposent sur la comparaison des anticipations financières des parents et du coût réel d’une éducation universitaire internationale. Elles établissent clairement la sous-estimation des coûts induits par des études internationales et l’insuffisance de préparation et de planification financière des parents français.

Les Français estiment qu’ils auront en moyenne à acquitter un surcoût de 20% pour envoyer leurs enfants suivre un cursus international.
Le coût supplémentaire que les parents sont prêts à financer pour envoyer un enfant étudier à l’étranger diffère considérablement en fonction du pays d’origine. La France se démarque sur cette thématique : c’est l’un des pays (avec le Royaume Uni et l’Australie) où les parents envisagent de payer le moins. Ils sont prêts à payer un surcoût de 20% par rapport à un cursus français alors que dans le monde, les parents sont en moyenne prêts à payer 36% de plus pour des études à l’étranger.

En réalité, ils auront à acquitter un surcoût de 107 090 USD (+ 221%) pour des études aux Etats-Unis
En France, l’écart de coût entre ce que les parents français sont prêts à payer et le coût réel requis pour un cursus universitaire de premier cycle aux USA est de 221% soit 12 fois plus que ce que les parents français anticipent de dépenser.

Les familles sont très souvent prises au dépourvu face à cet investissement.
En France, 39% des parents interrogés déclarent qu’ils n’ont pas encore commencé à épargner pour les études supérieures alors qu’ils ne sont que 22% en moyenne dans le monde à ne pas l’avoir fait.

Les données publiées par HSBC apportent également un éclairage sur la rentabilité des études à l’étranger et les perspectives d’emploi comparées.
Les Etats-Unis sont considérés comme étant le pays offrant la plus haute qualité en matière d’éducation parmi les pays sondés. Sur 16 pays, 12 (dont la France) citent les Etats-Unis comme la destination offrant la meilleure qualité d’éducation, 3 citent le Royaume-Uni.
Etudier à l’étranger, notamment dans les pays anglophones, est un lourd investissement pour les parents, mais qui ouvre les meilleures perspectives professionnelles pour leurs enfants :

- Le Canada offre les meilleures perspectives d’emploi à ses diplômés.

- Les Etats-Unis, Singapour, Royaume-Uni et Australie arrivent respectivement à la  2ème, 3ème, 4ème et 6ème place.

- La France se classe à la 12ème place des pays en matière d’opportunités de carrière.

Plus d’informations http://www.expatistan.com/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation