Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le Grand Paris va-t-il faire monter les prix de l’immobilier ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le réseau Guy Hoquet s’est intéressé au marché immobilier du Grand Paris, et notamment à l’évolution de 12 secteurs concernés par l’arrivée du Grand Paris Express ces deux dernières années :

- Quels changements pour les villes concernées ?
- Le Grand Paris Express est-il synonyme d’augmentation des prix ?
- Quelles sont les villes où investir maintenant et celles qui ont de l’avenir ?

Principaux résultats de l’étude 

La spéculation sur les secteurs concernés par le Grand Paris Express est très variable : il y a autant de marchés immobiliers que de secteurs, dont l’évolution dépend de leur localisation, de l’historique du marché, de la baisse générale des prix en Ile-de-France (le réseau enregistre des prix en baisse de 2,2% au 1er semestre 2015) et l’arrivée plus ou moins proche du Grand Paris Express.


1/ Les marchés qui montent déjà :

Saint-Ouen 93 : Marché de report emblématique, la ville a connu de fortes envolées de prix qui devraient s’amplifier avec la fin des travaux du Grand Paris Express prévu d’ici 2 ans.  Le quartier qui devrait être le plus impacté est celui de l’actuel RER C et de la future ligne 14. Très recherché en locatif, notamment par les cadres, il a vu ses prix augmenter de 10% en un an à 4 500€ le m². A long terme, le réseau attend une stabilisation des prix sur ce marché.
Saint-Denis 93 : Dans cette ville, le changement du centre historique a favorisé l’attrait d’une nouvelle clientèle de Parisiens et d’habitants du 92, et tiré les prix vers le haut : +9% en deux ans. Dynamisé par l’arrivée de la future gare Saint-Denis-Pleyel, prévue pour 2023, le secteur offre un intérêt grandissant pour les investisseurs, qui représentent 1/3 des clients.
Déjà dynamiques car dotés d’une bonne couverture de transport, les marchés d’Issy Les Moulineaux et Vanves 92 ainsi que celui de Gennevilliers 92 ne devraient pas faiblir.
Des évolutions de prix et une hausse de l’intérêt des investisseurs sont particulièrement attendues sur ce dernier secteur, notamment grâce à l’arrivée du Grand Paris Express qui va relier Asnières – Gennevilliers avec Colombes, autre nouveau quartier très prisé.

 
2/ Les marchés qui vont monter demain :

Villiers-sur-Marne 94 : l’amélioration du cadre de vie et de l’accessibilité du quartier de la future gare de la ligne 15 en 2022 promet une stabilisation voire une augmentation des prix et programmes neufs.
Créteil 94, Villejuif 94 et Clichy 92 devraient également être amenés à connaitre une hausse des prix


3/ Les marchés qui ne montrent pas encore de signe de spéculation :

Pour le moment, pas de mouvement particulier sur les secteurs d’Orsay 91 et de Gif-sur-Yvette 91. Ceux de Rueil et de Nanterre 92 sont encore peu concernés par le Grand Paris Express qui y est prévu pour 2025. Néanmoins, un retrait des investisseurs et une baisse globale des prix y sont constatés.
Idem pour Chelles 77 où les prix sont fortement négociés par les acquéreurs. Les effets du Grand Paris Express, dont la fin des travaux y est fixée à 2023, devraient se voir d’ici 3 à 4 ans. Déjà bien desservie par les transports, Versailles 78 connait des prix déjà élevés mais et ne subit pas encore les effets du Grand Paris Express.

Plus d’informations http://www.guy-hoquet.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...