Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le Grand Paris va-t-il faire monter les prix de l’immobilier ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le réseau Guy Hoquet s’est intéressé au marché immobilier du Grand Paris, et notamment à l’évolution de 12 secteurs concernés par l’arrivée du Grand Paris Express ces deux dernières années :

- Quels changements pour les villes concernées ?
- Le Grand Paris Express est-il synonyme d’augmentation des prix ?
- Quelles sont les villes où investir maintenant et celles qui ont de l’avenir ?

Principaux résultats de l’étude 

La spéculation sur les secteurs concernés par le Grand Paris Express est très variable : il y a autant de marchés immobiliers que de secteurs, dont l’évolution dépend de leur localisation, de l’historique du marché, de la baisse générale des prix en Ile-de-France (le réseau enregistre des prix en baisse de 2,2% au 1er semestre 2015) et l’arrivée plus ou moins proche du Grand Paris Express.


1/ Les marchés qui montent déjà :

Saint-Ouen 93 : Marché de report emblématique, la ville a connu de fortes envolées de prix qui devraient s’amplifier avec la fin des travaux du Grand Paris Express prévu d’ici 2 ans.  Le quartier qui devrait être le plus impacté est celui de l’actuel RER C et de la future ligne 14. Très recherché en locatif, notamment par les cadres, il a vu ses prix augmenter de 10% en un an à 4 500€ le m². A long terme, le réseau attend une stabilisation des prix sur ce marché.
Saint-Denis 93 : Dans cette ville, le changement du centre historique a favorisé l’attrait d’une nouvelle clientèle de Parisiens et d’habitants du 92, et tiré les prix vers le haut : +9% en deux ans. Dynamisé par l’arrivée de la future gare Saint-Denis-Pleyel, prévue pour 2023, le secteur offre un intérêt grandissant pour les investisseurs, qui représentent 1/3 des clients.
Déjà dynamiques car dotés d’une bonne couverture de transport, les marchés d’Issy Les Moulineaux et Vanves 92 ainsi que celui de Gennevilliers 92 ne devraient pas faiblir.
Des évolutions de prix et une hausse de l’intérêt des investisseurs sont particulièrement attendues sur ce dernier secteur, notamment grâce à l’arrivée du Grand Paris Express qui va relier Asnières – Gennevilliers avec Colombes, autre nouveau quartier très prisé.

 
2/ Les marchés qui vont monter demain :

Villiers-sur-Marne 94 : l’amélioration du cadre de vie et de l’accessibilité du quartier de la future gare de la ligne 15 en 2022 promet une stabilisation voire une augmentation des prix et programmes neufs.
Créteil 94, Villejuif 94 et Clichy 92 devraient également être amenés à connaitre une hausse des prix


3/ Les marchés qui ne montrent pas encore de signe de spéculation :

Pour le moment, pas de mouvement particulier sur les secteurs d’Orsay 91 et de Gif-sur-Yvette 91. Ceux de Rueil et de Nanterre 92 sont encore peu concernés par le Grand Paris Express qui y est prévu pour 2025. Néanmoins, un retrait des investisseurs et une baisse globale des prix y sont constatés.
Idem pour Chelles 77 où les prix sont fortement négociés par les acquéreurs. Les effets du Grand Paris Express, dont la fin des travaux y est fixée à 2023, devraient se voir d’ici 3 à 4 ans. Déjà bien desservie par les transports, Versailles 78 connait des prix déjà élevés mais et ne subit pas encore les effets du Grand Paris Express.

Plus d’informations http://www.guy-hoquet.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...