Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les solutions de paiement innovantes en passe de devenir monnaie courante

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Publiée par Cognizant, Groupe international de conseil et services IT-Business, une étude internationale, réalisée auprès de plus de 300 établissements bancaires et financiers, démontre que, pour la première fois, l’innovation est considérée par les professionnels du secteur comme un facteur aussi important que la régulation.

Selon cette étude, les paiements mobiles sont désormais devenus monnaie courante et  les  technologies innovantes et disruptives, telles que la blockchain (ou chaîne de blocs), sont ainsi en passe de devenir une solution de substitution particulièrement attrayante aux méthodes de paiement traditionnelles ; elles transforment le traitement des paiements et constitueront un moteur du changement important pour le reste de l’année 2015.

Le 4ème rapport annuel « The Changing Face of Payments : A Review of Current Payments Infrastructures and implications for the Future »*, en association avec le Financial Services Club, laisse entendre que plusieurs tendances ont atteint leur point de basculement : pour 90 % des personnes interrogées, les terminaux mobiles constitueront d’ici à cinq ans la solution de paiement quotidienne pour les transactions réalisées de personne à personne et de personne à entreprise. Les porte-monnaie électroniques voient leurs fonctionnalités se développer de façon constante, une tendance mise en évidence par le lancement d’Apple Pay, qui a rendu cette offre plus accessible. Les cadres interrogés présagent une influence persistante de ces marques : 39% d’entre eux indiquent en effet qu’Apple et Google devraient dominer les paiements mobiles pour les 5 prochaines années.

L’étude souligne également que la crypto-monnaie et la technologie blockchain sont désormais perçues comme des facteurs déterminants du changement et qu’elles sont adoptées de plus en plus couramment, notamment au sein des infrastructures de back-office.
L’émergence de prêteurs exclusivement numériques, tel que Prêt d’Union (http://www.pret-dunion.fr/), n’est qu’un exemple parmi d’autres de phénomènes autrefois marginaux qui se généralisent.

Le rapport émet néanmoins une réserve : la régulation et l’utilisation des crypto-monnaies et de Bitcoin devraient constituer une problématique majeure pour les différents acteurs et organismes de régulation des paiements en 2015, compte tenu notamment de la vitesse à laquelle les nouveaux participants sont passés du statut de technologies émergentes à celui de concurrents à part entière au sein du secteur des paiements.

Pour la première fois, la régulation n’est plus considérée comme un frein à l’innovation : les personnes interrogées ont en effet accordé la même importance à ces deux facteurs pour le développement à court terme du secteur (32 et 33% respectivement pour les banques, et 34% pour les personnes issues de secteurs non bancaires). Toutefois, l’innovation est jugée comme beaucoup plus importante à long terme, du fait de la concurrence, des opportunités de marché et d’un besoin de plus en plus marqué de solutions agiles permettant de raccourcir les délais de mise sur le marché (29% de toutes les personnes interrogées ont rangé l’innovation au rang des priorités, contre 17% pour la régulation).

La régulation et l’innovation constituent toutes deux des éléments clés que les entreprises doivent prendre en compte et auxquels elles doivent accorder une véritable priorité d’investissement. L’importance de l’innovation est soulignée notamment par les nouveaux arrivants dans ce secteur, qui représentent d’importantes sources de disruption en créant de nouveaux modes de paiement ou de nouvelles méthodes de désintermédiation ou de différenciation au sein d’un marché fluide.

* Accéder au 4ème rapport (version anglaise) :
http://www.cognizant.com/InsightsWhitepapers/cognizant-report-the-changing-face-of-payments-2015-final.pdf

Et plus d'informations sur : http://www.cognizant.com/france

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...