Connexion
/ Inscription
Mon espace

En PACA, le marché de la promotion immobilière sort du marasme

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Au 1er trimestre, les commercialisations de logements neufs ont connu un rythme soutenu en Provence. Grâce à une progression de 24% de l’offre nouvelle, la baisse d’activité habituellement constatée en début d’année n’a pas eu lieu, elle a laissé place au contraire à une augmentation des réservations de 7% par rapport à la même période l’an dernier.

La demande des acquéreurs et des investisseurs étant même plus forte que l’offre disponible, le stock existant a fondu de 2%. Près du quart de l’offre disponible n’est pas encore mis en chantier.
Il est à noter que les petits logements partent en premier : les T1 et T2 représentent 52% des transactions, alors que les T4, par exemple, ne dépasse pas 9%. Les prix demeurent stables, avec une moyenne de 3 934€ le m² pour les  logements collectifs réservés dans le cadre du régime d’une TVA à 20%, soit une hausse de 1,6% par rapport à l’an dernier.

Ce regain d’activité fait suite à une année 2014 exécrable : volume de transactions le plus faible depuis 15 ans et nombre de mises en vente en baisse de 17% par rapport à 2013.
Les signes de redémarrage s’observent principalement à Marseille et Aix en Provence, mais aussi sur la bande côtière, qui concentre, à elle seule, 83% de l’activité. Pour autant, il ne faut pas sous-estimer le développement d’une offre nouvelle dans les secteurs aménagés et dans le périmètre des quartiers prioritaires. 

Dans ce contexte, le Groupe Gambetta dispose d’atouts non négligeables : en matière de prix, son offre est concurrentielle, avec des tarifs inférieurs de 15 à 20% en dessous du marché. Une performance obtenue par la maîtrise technique des programmes et la capacité de montage du Groupe Gambetta, mais surtout par ses statuts coopératifs qui privilégient l'objectif social à la place du résultat financier. Or l’argument financier est primordial pour ses clients qui sont en majorité des jeunes actifs de la région qui accèdent à la propriété. Dans plus de 80% des cas, ils vivent et travaillent dans la commune, ou  tout à côté de là où le programme est commercialisé. Les accédants représentent 80% du chiffre d’affaires. Le reste est réalisé par les investisseurs.

Les réalisations du Groupe Gambetta « Blue Riviera Park » ou « Les allées Grenadine » à Antibes sont emblématiques de cette synthèse harmonieuse voulue par le Groupe Gambetta.
En tant que propriétaire-bailleur, le groupe multiplie les conventions de partenariat avec pour objectif de garantir des logements à prix maitrisés. Les programmes font la part belle à la mixité sociale, au travers de PSLA, PLAI, PLUS, PLS, accession sociale et accession libre. Afin de sécuriser les accédants, les contrats incluent des garanties de rachat, de relogement et une assurance revente.

Enfin, le Groupe Gambetta PACA intensifie sa présence dans la région avec l’ouverture d’une agence à Marseille et le dépôt des permis pour la construction de 200 logements.

http://www.groupegambetta.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...