Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : coup de chaud dans les banques,…

BE - Culture & Société
ABONNÉS

futurs acquéreurs armez-vous de patience.

Depuis le début d’année, les demandes de prêts immobiliers ont battu des records : le courtier Meilleurtaux.com enregistre une hausse de plus de 50% des demandes de financement par rapport à la même période en 2014. Mais ces dernières semaines, certaines banques ont augmenté leur taux et ont créé un mouvement de panique auprès des acquéreurs.

 

Malgré cette légère hausse, les taux moyens de crédit immobilier restent attractifs à 2,20% sur 15 ans et 2,45% sur 20 ans alors que pour rappel, ces mêmes taux se situaient autour de 3% il y a tout juste un an.Si le moment pour acquérir un bien immobilier reste donc très avantageux, en cette période estivale, Meilleurtaux.com, alerte les acheteurs sur les deux points suivants :

 

- Délai d’obtention d’un prêt : avec la hausse des demandes, les banques sont de plus en plus surchargées par les dossiers et accumulent un retard dans le traitement des demandes de financement depuis début mai. Le délai d’émission d’offre de prêt s’élève donc en moyenne à 3 ou 4 semaines une fois l’accord de financement obtenu pour quelques jours en temps normal.

 

- L’assurance emprunteur : l’obtention d’un crédit nécessite la souscription d’une assurance emprunteur obligatoire lors de la demande d’un prêt immobilier. La prime mensuelle de cette assurance varie en fonction de l’âge, la profession (à risque ou non), l’état de santé,…En cas de pathologie particulière, il faut anticiper  car, là encore, le délai peut s’allonger. Quelle que soit l’assurance choisie, l’emprunteur dispose d’un délai d’1 an - Loi Hamon - pour changer ensuite d’assurance emprunteur.

 

Les conseils de Maël Bernier, Directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com : « Avec la surcharge de dossiers à traiter et les retards que nous constatons, les acquéreurs de l’Eté doivent anticiper des délais plus longs et surtout ne pas hésiter à inscrire une date butoir plus tardive à laquelle l’acte de vente doit être définitivement signé, c'est-à-dire le moment où les fonds seront effectivement versés au vendeur. Si l’on compte habituellement 3 mois entre ces deux formalités, ajouter 1 mois, 1 mois et demi supplémentaires peut sembler prudent aujourd’hui. »

 

Cette année a également été marquée par les renégociations de prêts immobiliers. Ainsi, Meilleurtaux.com a enregistré depuis le début d’année une demande en renégociation multipliée par 2 par rapport à l’an passé. Mais en cette période estivale, les propriétaires désireux de renégocier leur prêt doivent apprendre à patienter. En effet, beaucoup de banques ne traitent plus ou presque pour le moment ces demandes car la priorité est donnée aux acquisitions qui, elles, sont soumises à une date buto

 

www.meilleurtaux.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...