Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une trentaine de banques ont remonté leurs taux de crédit depuis la mi-mai

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Selon Vousfinancer.com, l’une d’entre elles a même augmenté ses taux de crédit 3 fois depuis le début du mouvement, de 0,35 point au total. Seule une banque a fait le choix de les orienter à la baisse. « Comme attendu le mouvement de hausses s’est poursuivi en juillet, tout en restant contenu, les remontées n’excédant pas 0,20 point.  Aujourd’hui, la quasi-totalité des grands réseaux bancaires a augmenté ses taux de crédit immobilier. Les rares banques à ne pas l’avoir fait sont celles qui étaient moins bien positionnées. Dans ce contexte, les cartes sont rebattues et il est plus que jamais essentiel de consulter un courtier pour trouver la meilleure solution de financement » analyse Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer.com

Une demande de crédit toujours aussi soutenue
Au 1er semestre 2015, si le nombre de renégociations de prêts a triplé sur un an, les demandes de prêt pour financer un achat immobilier ont augmenté de 20% et restent très nombreuses sur les premiers jours de juillet. « L’annonce des premières remontées de taux, dont l’objectif était en partie d’entrainer une accalmie de la demande durant l’été – en raison des capacités de traitement réduites dans les banques – a eu un effet contraire et a incité les attentistes à passer à l’acte, pour des achats ou des renégociations. Dans ce contexte, les délais de traitement s’allongent encore et certaines banques limitent désormais les dossiers de renégociations de prêts afin de réduire l’engorgement et de traiter en priorité les dossiers d’acquisition pour respecter au maximum les clauses suspensives » constate Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com.

Quelles prévisions pour septembre ?
Si le niveau des taux d’emprunt d’Etat a légèrement baissé ces derniers jours à moins de 1,20%, après s’être stabilisé depuis début juin aux alentours de 1,25%, dans le contexte européen actuel, il est particulièrement compliqué de faire quelconques prévisions pour les semaines à venir.

www.VousFinancer.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...