Connexion
/ Inscription
Mon espace

Parcours d’acquisition de la résidence principale : « du rêve à la réalité »

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Le Crédit Foncier publie les résultats d’une étude réalisée auprès de 3 800 ménages français visant à mieux appréhender le parcours d’acquisition de la résidence principale et à identifier les choix et arbitrages auxquels consentent les acquéreurs.


Un parcours d’acquisition qui s’est significativement réduit en un an

La durée de recherche en 2015, est en moyenne de 4 mois, contre 7 mois en 2014. Cette diminution importante s’observe dans toute la France, signe d’une fluidité accrue du marché immobilier résidentiel.

Les ménages ont visité en moyenne près de 6 biens (contre 7 en 2014), avant de conclure l’achat de leur résidence principale.

Le choix d’une maison ou d’un appartement dépend, assez naturellement, de la taille de la commune dans laquelle on souhaite habiter. La recherche d’une maison est plébiscitée par :
- 89% des futurs acquéreurs dans des communes de moins de 5 000 habitants
- 33% pour les villes de plus de 100 000 habitants.

Le web est désormais incontournable dans la recherche d’un logement : 95% des personnes interrogées ont eu recours à internet pendant ses recherches.


Au terme d’un an de recherche, deux personnes sur trois ont fait l’acquisition d’un logement

De façon corrélative à la baisse de la durée de recherche, la proportion de ménages ayant trouvé, au terme d’un an de recherche, leur logement a fortement augmenté en un an :
- 67% des répondants ont acheté leur résidence principale, contre 53% un an auparavant
- 20% d’entre eux sont toujours en recherche, contre 28 % un an auparavant
- 13% ont abandonné, contre 19% un an auparavant.

42% ont dû faire des concessions pour devenir propriétaires, principalement liées :
- à la taille du logement, pour 39% d’entre eux
- à l’éloignement géographique au regard de la zone recherchée, pour 36%

Les motivations des acquéreurs sont principalement liées :
- au souhait de ne plus payer de loyer à fonds perdus pour 63%
- à la volonté d’être propriétaire de sa résidence principale pour 55%
- ne plus payer de loyer à la retraite pour 40%

Dans 2 cas sur 3, la transaction s’est faite après avoir obtenu une baisse de prix, baisse quiéquivaut à une diminution moyenne de 7% du prix de vente initialement réclamé par le vendeur.

23% des acquéreurs ont dû dépasser leur budget initial, contre 29% en 2014. Ce dépassement représente en moyenne 10% du budget initial, qui est financé par :
- le recours à l’épargne pour 34%
- l’augmentation des mensualités du prêt immobilier pour 33% ou de la durée pour 30%  
- l’aide familiale : don 13%, ou prêt 9%.

Accéder à l’intégralité de l’étude 
http://creditfoncier.com/etude-parcours-d-acquisition-de-la-residence-principale/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Baisse de 30% du nombre de PTZ accordés en 2018 et diminution de leur montant de 10%

Analyse de Vousfinancer, 3ème réseau national de courtage en crédit.  Après le recentrage du prêt à taux zéro en 2018, sans surprise, Vousfinancer constate une baisse d'un tiers du nombre de bénéficiaires et une diminution de 10% des montants accordés avec un impact plus fort dans le neuf que dans l'ancien. L'objectif du gouvernement de baisser le coût des aides au logement devrait donc être atteint, au détriment des primo-accédants qui sont les premiers à pâtir de la hausse des prix… 1/ Pour...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...