Connexion
/ Inscription
Mon espace

1 directeur financier sur 3 s’en remet à son instinct pour prendre des décisions stratégiques

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Faute de pouvoir accéder rapidement aux données précises dont ils ont besoin les responsables financiers doivent compter sur leurs intuitions

Epicor Software Corporation, spécialiste des solutions logicielles pour les entreprises de fabrication, distribution, commerce de détail et services, publie les résultats d’une étude* révélant que 35% des responsables financiers français sont obligés de faire jouer leur instinct dans la prise de décision car l'accès à l'information concrète dont ils ont besoin est limité.
Les directeurs financiers dans les entreprises françaises souffrent du manque d’accès rapide aux données essentielles à la gestion financière de leur organisation et par conséquence ont du mal à prendre des décisions cruciales pour leur entreprise à cause du manque d'information à leur disposition.

30% des professionnels interrogés attribuent les erreurs ou mauvaises décisions prises au sein de l’entreprise à un manque d’accès rapide à des données essentielles et 13% déclarent prendre des décisions basées sur leur instinct ou leur expérience très souvent pour compenser le manque d’information de qualité. Ces lacunes ont un impact direct sur leur capacité à exercer leur fonction au sein de l ‘entreprise et sur la réputation de l’organisation elle-même.

L’enquête révèle également que les responsables financiers français semblent pâtir d’un niveau médiocre de visibilité sur des données pourtant essentielles à la gestion économique d’une organisation et à son succès. Moins de 10% des directeurs financiers interrogés déclarent avoir une visibilité excellente sur le coût de la main d’œuvre, la rentabilité de produits ou projets spécifiques ou la rentabilité de clients particuliers. Ces chiffres sont particulièrement bas comparés à un pays comme l'Allemagne où 21% des responsables financiers interrogés jugent le niveau de visibilité sur ces données excellent.

Interrogés sur la qualité des outils informatiques à leur disposition pour analyser et accéder aux informations dont ils ont besoin dans leur fonction professionnelle seulement 5% des directeurs financiers considèrent leur infrastructure informatique avancée et très performante. 46% utilisent encore des tableaux Excel pour leurs comptes d’entreprise.

Le développement et l’investissement dans de nouvelles infrastructures informatiques plus performantes est largement cité en France comme l’un des facteurs quiaurait un impact important sur la gestion financière et la comptabilité des entreprises dans les deux à trois prochaines années à venir au même titre que la demande croissante de transparence financière au sein des entreprises et que le développement de la règlementation financière.  

* Etude menée auprès de plus de 15 000 organisations dans plus de 10 pays à la demande d’Epicor Software Corporation par le cabinet Redshift Research.

 Plus d’informations, visitez le site www.epicor.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...