Connexion
/ Inscription
Mon espace

Echanges de compétences entre entreprises via une plateforme

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Cit-barter.com, 1ère plateforme d’échanges inter-entreprises pour les secteurs du conseil et du numérique, offre aux entreprises de ces secteurs la possibilité d’acheter des prestations en sous-traitance sans avoir à puiser dans leur trésorerie, mais en les finançant par leurs propres ressources improductives.


L’économie collaborative en B2B
Le "Barter" est un terme anglais qui désigne les échanges de produits et de services inter-entreprises.

Ce type de transactions entre entreprises est extrêmement développé sur le plan mondial avec plus de 12 Mds$. En France, le développement du Barter est plus récent et son essor dans les années à venir ne fait aucun doute, compte tenu d’un cadre légal récemment clairement défini par l’Etat et des nombreux bénéfices qu’il offre aux entreprises : préserver leur trésorerie, valoriser leurs invendus...
« L’économie collaborative est en train de profondément et durablement modifier nos habitudes de consommation, ses principes que sont les échanges, la collaboration et la mutualisation de compétences ou de ressources s’étendent désormais au B to B. Les entreprises ne sont au fond que des caisses de résonnance de nos pratiques sociales et, comme les consommateurs finaux, elles sont en recherche d’optimisation financière et de synergies entre elles », explique Pascal Berger*, fondateur de CIT Barter.

Les membres du réseau CIT Barter peuvent publier leurs besoins ou leurs offres de compétences de consultant. Ils sont ensuite être mis en relation via la plateforme et conclure des contrats de prestations selon leurs besoins respectifs. Ces ventes et achats de prestations font bien l’objet de factures entre les sociétés, mais ne passent en revanche pas par une transaction monétaire : l’ensemble des transactions réalisées entre les membres du réseau sont valorisées à partir d’une unité de compte interne au réseau. Les membres peuvent ainsi compenser leurs ventes par des achats et inversement avec l’ensemble du réseau, selon leur impératifs business.

Enfin, CIT Barter, qui a l’ambition de réunir plus de 300 sociétés au sein du réseau d’ici un an, est lauréat du Réseau Entreprendre et est soutenu par la BPI dans le cadre d’un programme d’aide aux entreprises innovantes.

*Pascal Berger, diplômé de la Toulouse Business School, a une quinzaine d’années d’expériences dans le secteur du conseil et des technologies de l’information, sur des fonctions commerciales et managériales.
Plus d'informations : www.cit-barter.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...