Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les atouts de l’accession sociale à la propriété restent méconnus

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Alors que la France recherche désespérément un carburant à sa croissance et un levier pour relancer son économie, il y en a un tout trouvé : l’accession sociale à la propriété.

Telle est la conviction de Norbert Fanchon, Président du Directoire du Groupe Gambetta.


Un potentiel bridé par des freins
A la tête d’un groupe coopératif qui construit 500 logements par an, dont plus de la moitié en accession sociale, son expérience lui fait dire que « si le marché pouvait en produire plus, il absorberait sans problème ces nouveaux logements ». Malheureusement, s’il mesure quotidiennement les potentialités de ce secteur, il déplore aussi les freins qui brident son développement.

Le prix du foncier, un problème mais pas le seul
L’une des thèses développée par Norbert Fanchon n’est pas politiquement correcte : il part du principe que « la demande du marché se situe en centre-ville, à proximité des services ». Or ce n’est pas là que se libèrent les terrains. « Si l’on construisait en hauteur, comme dans la plupart des grandes villes à l‘étranger, il y aurait suffisamment de foncier et le coût au mètre carré habitable redeviendrait acceptable ».

Une alliance gagnante entre promoteurs et aménageurs
Une autre idée-force de Norbert Fanchon est de favoriser la collaboration entre promoteurs et aménageurs : « nous gagnerions beaucoup de temps, d’énergie et d’argent à travailler de gré à gré avec les aménageurs… Il y a de la demande et de la liquidité financière pour créer rapidement de la richesse. Les pouvoirs publics commencent à entendre cette réalité. C’est un progrès, mais désormais, il faut prendre des mesures. »

Redonner l’envie d’être propriétaires
Enfin, à la lumière de ce qu’il constate sur le terrain, dans l’Ouest et le Sud de la France et en région parisienne, où le groupe Gambetta est implanté, le président du directoire plaide pour un retour aux saines pratiques du métier : être au bon prix, au bon moment et au bon endroit. Si ces conditions sont réunies, l’accession à la propriété redeviendra chez les particuliers une envie, au lieu d’être ce qu’elle est jusqu’à présent : un mal nécessaire.

Speed dating et recueil de témoignages
Norbert Fanchon a débattu de tous ces aspects, le mercredi 3 juin, dans le cadre du 3ème speed dating du Logement, organisé par Arkea Banque E&I. A cette occasion, la filiale du groupe de bancassurance Crédit Mutuel Arkea a édité un recueil de témoignages des 17 d’acteurs du logement social.

Téléchargez le recueil « Regards »
http://www.galivel.com/fr/news/3-0-1212/etudes/recueil-arke-banque-ei-regards-sur-l-accession-sociale-a-la-propriete

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...