Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français globalement satisfaits de leur logement

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Résultats de l’étude annuelle de SeLoger.com et l’Ifop


8 Français sur 10 satisfaits de leur logement
Les Français sont globalement satisfaits de leur logement actuel et le font savoir à travers une note de 7,4/10. Ce score est positif, bien qu’en légère baisse par rapport à 2014 où la note s’élevait à 7,8/10. Critère de satisfaction :
- le type de bien (maison/appartement) à 38%
- la localisation à 32%
- la surface à 15%.

Les propriétaires plus satisfaits que les locataires : près de 90% attribuent à leur logement une note comprise entre 7 et 10 contre près de 65% des locataires. La dégradation du parc locatif peut expliquer cette perception : seuls 16,5% des biens reloués ont fait l’objet de travaux en 2014, soit deux fois moins qu’en 2009.


34% de part du revenu aujourd’hui, contre 37% en 2014 et 35% en 2010
Le logement constitue toujours une charge importante pour ¼ des Français qui y consacrent au moins la moitié de leurs revenus. Explications de la baisse :
- des conditions plus favorables depuis 1 an,
- des loyers en baisse dans 80% des villes de plus de 148 000 habitants
- des prix de vente de -1% dans l’ancien et -0,3% dans le neuf.
- des taux d’intérêts historiquement bas, tels que 2,11% en mars 2015. La baisse des taux intervenue depuis fin 2013 équivaut à un recul des prix de 9% dans l’ancien et 8,5% dans le neuf.

Une situation encore plus favorable pour les jeunes entre 18/34 ans : Le poids du logement dans le budget des jeunes de 18 à 34 ans a fortement diminué depuis 1 an. En 2014, ils étaient 48% à dépenser près de 50% de leur budget dans leur logement. En 2015, ils ne sont plus que 37%.

Des aides au logement jugées essentielles : malgré une baisse de la pression du coût du logement, près de 2/3 des locataires percevant des aides de l’Etat déclarent qu’ils ne pourraient occuper leur logement sans ces dernières.


7 Français sur 10 jugent efficace la transformation de bureaux vacants en logement
L’augmentation de l’offre de logement est nécessaire aujourd’hui au regard des tendances démographiques - hausse de la natalité, allongement de la durée de vie et phénomène de décohabitation. L’ « Objectif 500 000 constructions » lancé en 2013 par l’Etat est loin d’être atteint. A fin février, sur les 12 derniers mois, la construction d’un peu plus de 350 000 logements a commencé.
Alors que de nombreuses solutions sont régulièrement ré-envisagées pour pallier la pénurie de logement, les Français interrogés en plébiscitent 3 en particulier :
- la construction de logements neufs : 1 Français sur 2
- la transformation de bureaux vacants : 7 sur 10
- l’occupation de logements vacants : 4 sur 10

Etude complète disponible sur demande via http://www.groupe-seloger.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation