Connexion
/ Inscription
Mon espace

Toujours plus de Business Angels en France en 2014

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Un engouement grandissant pour l’investissement des startups

En 2014, le nombre de Business Angels membres des 75 réseaux fédérés par France Angels est en légère augmentation avec 4 442 investisseurs individuels, soit +3,5% v/2013. Ce chiffre confirme les résultats du Baromètre France Angels/BFM Business des Business Angels de Janvier 2015, qui indiquait un intérêt grandissant pour le financement et l’accompagnement des startups. A noter la forte progression des femmes investisseuses, dont la part a atteint 11% l’année passée (7% en 2013).


Plus de 300 entreprises accompagnées en 2014

L’année 2014 confirme l’effervescence de l’écosystème entrepreneurial avec de très nombreux dossiers reçus par les réseaux de Business Angels. A l’instar des tendances du marché de l’investissement en France, et comme anticipé dans le dernier Baromètre France Angels/BFM Business, le montant des investissements sur l’année s’est élevé à 36,5 M€ contre un peu plus de 41 M€ en 2013. Au total, 305 entreprises ont été financées et accompagnées au cours de l’année 2014.
Une part significative de cette baisse s’explique par l’arrivée à terme de la capacité d’investissement de nombreuses Sociétés d’Investissement de Business Angels (Siba). Soumises à de nouvelles contraintes réglementaires depuis 2009 et 2011, les Siba ont vu la législation s’assouplir ce qui va permettre de voir apparaître de nouvelles structures dès cette année.


Près de 3 000 emplois concernés

Les Business Angels ont permis aux entreprises qu’ils financent et accompagnent de bénéficier d’un montant global de financement de l’ordre de 110 M€. En constante progression, l’effet de levier sur ces investissements est aujourd’hui proche de 3,5. La prise de risque très en amont des Business Angels en faveur des startups convainc en effet les investisseurs individuels, les fonds d’amorçage, fonds régionaux de co-investissement et  les banques régionales d’intervenir dans le tour de table.
L’apport financier initial des Business Angels dans les jeunes pousses a contribué à la création et/ou maintien de près de 3 000 emplois directs et indirects en 2014.


Des investisseurs de proximité…

Les réseaux de Business Angels sont essentiellement implantés au cœur des grands bassins économiques de l’Hexagone :
- Ile de France : 38%
- Auvergne & Rhône-Alpes : 15%
- Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées & PACA : 12%
- Bretagne : 10%
- Pays de la Loire & Centre : 9%
- Aquitaine / Poitou-Charentes & Limousin (7%),
- Champagne-Ardenne / Bourgogne / Franche-Comté / Lorraine & Alsace : 7%
- Nord & Normandie : 3%.

… résolument tournés vers le digital

La répartition sectorielle des investissements indique une forte concentration dans le secteur du digital (51%), suivi par la santé et les biotech (14%), les biens de consommation (8%), l’industrie et la chimie (7%). Le reste se partage entre les services et transports (6%), l’énergie et les « cleantechs » (5%), les médias (3%), la mode (1%) et autres (5%).

http://www.franceangels.org/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...