Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'édition 2015 « Le Logement en France » publiée par la FNAIM

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Combien y a-t-il de résidences principales en France ?
Quelle est la répartition entre maisons et appartements ?
Entre propriétaires et locataires ?
Les Français sont-ils bien logés ?
Combien de ventes ont été réalisées dans l’ancien et dans le neuf l’année dernière ? A quel prix moyens ?
Combien les Français empruntent-ils et dépensent-ils pour leur logement ?

Toutes ces questions trouvent leurs réponses dans l’ouvrage « Le Logement en France en 2014 » élaboré par la FNAIM. Pour son Président, Jean-François Buet : « l’édition 2015 donne une vue d’ensemble de l’environnement dans lequel s’inscrit l’activité immobilière. Il aide à décrypter les enjeux des politiques du logement, en situant à leurs justes places le parc existant et la construction neuve ».


La paysage résidentiel, à l’instant T

Avec près de 34 millions de logements, le parc français est l’un des plus importants d’Europe. Tous logements confondus, on compte aujourd’hui 530 logements pour 1 000 habitants en France métropolitaine contre 501 logements en 2004. Le nombre de résidences principales augmente constamment, et plus vite que celui des résidences secondaires.

Confort. Un quart des résidences principales ont été construites avant 1949 et quasiment deux tiers entre 1949 et 1999 et environ 10% seulement dans les années 2000. Seules 1,4% des résidences principales manquent au moins d’un élément de confort que sont l’eau chaude, les WC intérieurs ou une installation sanitaire (douche ou baignoire) contre 15% il y a 30 ans.

Vacance. Le parc existant compte 2,86 millions de logements vacants, soit 7,8%. Un chiffre à relativiser. L’inoccupation par choix délibéré du propriétaire est exceptionnelle : la vacance résultant surtout de la mise en vente ou en location du logement, de travaux, d’un règlement de succession ou simplement de l’impossibilité de louer en raison de l’état ou de la localisation du bien.

Tendance des marchés année après année. Le nombre des ventes dans l’ancien, appartements et maisons confondus, est estimé à 700 000 en 2014 (-2,4% par rapport à 2013). Les prix ont baissé de 1,7% sur un an dans l’ensemble avec de fortes disparités régionales.

Production neuve. Les ventes dans le neuf ont davantage souffert que dans l’ancien. Les promoteurs ont vendus 85 821 appartements et maisons groupées, tandis que les constructeurs ont vu leurs carnets de commande fondre à 99 000 maisons individuelles.

Emprunts. En 2014, les ménages français ont contracté pour 122 Mds€ de nouveaux crédits, un montant en baisse de 19% par rapport à 2013. Sur les 5 dernières années, à l’exception de 2012, c’est le niveau le plus bas enregistré, à lier à la baisse des ventes dans le neuf.

« Ces chiffres montrent à quel point le parc existant, dans ses volumes et dans ses flux, est le moteur essentiel de l’industrie immobilière. La relance de la production neuve, si elle est nécessaire, prendra du temps, alors que le parc existant est disponible, abondant et globalement attractif. Toute action politique venant troubler la fluidité de ce marché s’avère contre-productive. On l’a encore vu avec la sur taxation des plus-values ou l’augmentation des droits d’enregistrement. De nouvelles entraves portant sur le crédit, les loyers ou des obligations de travaux, notamment, seraient autant de mauvais coups portés à un marché encore fragile», conclut Jean-François Buet.

http://www.fnaim.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...