Connexion
/ Inscription
Mon espace

Paris region attracts an ever-growing number of investors (+32% compared with 2013)

BE - Financement des intiatives
ABONNÉS

Paris Region Entreprises publishes its 2014 report on foreign direct investment in Paris Region. The Monitoring Unit presents an annual overview of the international businesses that are setting up or expanding their activities in Paris Region.

Whereas Western Europe saw a 15% fall in foreign direct investment between 2013 and 2014, the attractiveness of Paris Region increased by 32%: 2014 saw the realisation of 368 foreign direct investment projects, as against 279 in 2013.

After a period of very clear growth in 2013, “Paris Region’s attractiveness continues to increase. The improvements to the infrastructure makes it the preferred destination for foreign investment in the Eurozone”, states Robert Lion, Chairman of Paris Region Entreprises.

Significant growth led by North America and Asia, particularly in new technology.

The United States heads the list of investor countries, having substantially increased its number of inflows from 66 in 2013 to 106 in 2014, up 61%. It accounts for 29% of direct investment in Paris Region during 2014.

In total, North American investment grew by 64% in 2014 compared with 2013.

Another striking fact: investment from Asia, particularly Japan and China, was up 54% from 2013.

New technology represented 33% of projects in Paris Region in 2014, a rise of 60% compared with 2013.

Companies are choosing Paris Region for their key development sites

43% of companies that establish a presence in Paris Region choose to site their decision-making centres here. Plus: 31% of companies establish service activities, 13% open retail outlets and 6% set up R&D, engineering and design centres.

68% of businesses establishing a presence in Paris Region are greenfield start-ups, 16% represent business expansions and 11% are mergers and acquisitions.

More information : paris-region.com

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le Crédit Agricole Auvergne Rhône-Alpes lance un fonds de dette privée

5 caisses régionales du groupe Crédit Agricole en région Auvergne Rhône Alpes - AURA* - et Amundi, s'associent pour lancer le fonds « Dette Privée AURA by CA » dédié au financement de la croissance des entreprises de la région AURA. *AURA : Centre-Est, Centre-France, Loire Haute-Loire, des Savoie et Sud Rhône-Alpes. Une première levée de 60 M€ vient d'être conclue avec la souscription des 5 caisses régionales ; un second tour de table sera réalisé dans le courant de l'année avec des...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Les fondateurs de Julhiet Sterwen innovent avec le programme Share Shares

Les salariés peuvent maintenant accéder au capital de leur entreprise par le biais d‘actions gratuites ou de BSPCE (bons de souscriptions de parts de créateurs d'entreprise). Marc Sabatier et Thierry Auzias, fondateurs et actionnaires principaux de Julhiet Sterwen, à hauteur de 75% du capital, ont choisi d'aller encore plus loin. Ils souhaitaient transmettre concrètement une partie de leur propre capital aux salariés. Mais aucun dispositif existant ne le permettait, les mécanismes traditionnels...