Connexion
/ Inscription
Mon espace

Hausse de la mortalité routière, « Il faut lutter contre cette autre barbarie »

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Me Jehanne Collard, Avocat

3400 morts en 2014. Cent quarante de plus que l’année précédente sans oublier les dizaines de milliers de blessés qui viennent s’ajouter au lugubre décompte.

Pour la première fois depuis douze ans, la courbe de la violence routière repart à la hausse.

Ce revirement n’étonne pas Jehanne COLLARD, avocate des victimes de la route et auteur du livre (« Le scandale de l’insécurité routière ») qui a précédé la grande mobilisation politique de 2002 contre la mort sur la route.

Je perçois depuis des mois dans mon cabinet ce retour de la délinquance au volant. Je le dénonce chaque semaine sur mon blog. Et aujourd’hui les chiffres sont là. Ils témoignent d’un relâchement général de la mobilisation.

La violence routière n’est plus un scandale. Qui défile pour ces morts,  trop quotidiens pour être filmés en direct ?

Pour ces piétons, cyclistes, conducteurs de vélomoteurs, corps fragiles sans airbag, sans ceintures sans protection,  principales victimes du carnage.

Qui défile pour les milliers de blessés graves qui tentent de survivre sans bras, sans jambes, sans cerveau ?

Qui marche contre cette autre barbarie ? Ce mélange de dogmatisme et de stupidité massive qui croit qu’on est meilleur au volant avec sa dose ou son coup dans le nez, en écrasant le champignon ou en consultant son portable.

Où est passée l’union nationale proclamée par Jacques Chirac en 2002 contre la violence routière ?

Où est passée la volonté politique quand on n’a pas réuni depuis plus de deux ans le Comité interministériel de la sécurité routière ?

Qu’est devenue la mobilisation des magistrats quand les conducteurs responsables d’homicide, alcooliques ou sans permis accumulent les sursis ?

Quand va-t-on créer une vraie police de la route directement mobilisée sur la baisse de la mortalité au lieu de remplir des quotas de contraventions ?

Quand va-t-on adapter les limitations de vitesses à la dangerosité de chaque infrastructure routière au lieu de procéder par des limitations générales qui n’ont ni pertinence, ni efficacité ? 


 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...