Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

[Avis d’expert] La robotique au service des professionnels de la sécurité

David Lemaitre, Président d’EOS Innovation, entreprise  du secteur de la robotique de service, qui conçoit, fabrique et commercialise e-vigilante, un robot mobile de surveillance dédié aux entrepôts et aux sites industriels, livre ses réflexions sur ce marché en plein essor où tout reste à faire…

Aujourd’hui, la sécurité est un secteur très porteur et prédisposé aux nouvelles technologies. De nombreuses innovations ont été développées pour aider les agents dans leur travail et pour pallier aux failles actuelles de la sécurité. Des caméras de plus en plus sophistiquées voient le jour. Elles peuvent détecter les intrusions, les mouvements, captent la chaleur, etc. Nous voyons également apparaître des drones et des robots qui viennent renforcer le travail des professionnels de la sécurité. Autant d’ingéniosité dans le but d’améliorer la prévention et les risques sur un site.


Un outil nécessaire pour une sécurité accrue

Le robot ne remplace pas l’homme. C’est un outil conçu comme un prolongement de l’agent, offrant une aide à la prise de décisions efficace et une réactivité optimale. En effet, la fiabilité et la précision des informations transmises par le robot permettent à l’opérateur d’analyser la situation en temps réel pour agir de manière rapide et adaptée face à l’incident rencontré. Ainsi, le robot qui  détecte une anomalie transmet l’alerte  au télésurveilleur  qui va l’analyser et décider des mesures à prendre en conséquence. L’action d’un  professionnel  reste indispensable pour assurer une sécurité optimale des sites.
Le robot effectue également les tâches fastidieuses répétitives voire dangereuses. L’agent de surveillance est ainsi particulièrement protégé face à des intrus mal intentionnés puisque c’est le robot qui va au contact.


e-vigilante : une solution unique pour optimiser la sécurité d’un lieu

Il s’agit d’un robot de surveillance mobile qui permet de réduire les coûts et les aléas liés aux risques de la sécurité. Il effectue des rondes aléatoires à l’intérieur des bâtiments grâce à une cartographie qui a été préalablement définie. Autonome, il est capable de détecter une anomalie et d’alerter le télésurveilleur qui récupérera alors les informations à distance depuis une interphase.
L’opérateur de télésurveillance pourra prendre la main sur le robot, toujours à distance, afin d’interagir avec l’intrus. Il  sera alors susceptible de faire une levée de doute en un temps record, contrairement aux systèmes classiques actuels.Grâce aux nombreux fonds, des nouvelles technologies devraient voir le jour rapidement et répondront alors aux besoins des entreprises en matière de sécurité. De multiples champs restent encore à exploiter, et e-vigilante en est un premier exemple.

Plus d’informations : www.eos-innovation.eu

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation