Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] Parisien, ton droit de propriété part en fumée !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Sylvain Elkouby, dirigeant-fondateur de Syndic Experts

Noël verra-t-il les dernières bûches flamber dans les cheminées parisiennes ?

- Oui, nous dit la Maire de Paris : l’interdiction municipale de faire du feu dans une cheminée à foyer ouvert entrera en vigueur le 1er janvier 2015.
- Non, répond la ministre de l’Ecologie : il faut raison garder, ces petites flambées ne peuvent pas autant polluer la capitale que le diesel…

Nous n’entrerons pas dans ce débat, même s’il serait tentant de le qualifier de fumisterie  lorsqu’il est question de remplacer l’interdiction par une aide financière aux personnes souhaitant investir dans un chauffage à bois performant…

Restons-en au droit, celui de la copropriété et celui, plus fondamental, de la propriété :

- Pour le syndic d’immeuble, une cheminée est considérée, sauf stipulation contraire dans le règlement de copropriété, comme une partie commune, au même titre que le gros œuvre et les murs dans lesquels elles sont incorporées.  Qu’elles soient utilisées ou non par les copropriétaires qui en ont l’usage, peu importe, cela n’affectera en rien leur caractère commun.

- Mais pour le citoyen, rien ne va plus ! Dans la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, à laquelle la Constitution proclame son attachement, la propriété n’est-elle pas « un droit inviolable et sacré » ?

Le Code civil ne dit-il pas que c’est « le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue pourvu qu'on n'en fasse pas un usage prohibé par la loi ou les règlements ».
L’atteinte portée à la propriété devrait donc rester exceptionnelle, justifiée, selon les termes de la Déclaration de 1789, par « la nécessité publique ». Cette notion devient très extensive en copropriété. En juillet 2010, la loi Grenelle 2 autorise l’assemblée générale à décider des travaux chez un copropriétaire s’ils présentent « un intérêt collectif ».

Aujourd’hui, à Paris, nous avons  une interdiction d’utiliser les cheminées.

Demain, peut-être, verrons-nous la ville recourir à la préemption pour transformer des logements privés en logements sociaux.

Si l’on n’y prend garde, le pli sera vite pris. Pour un syndic, défendre les intérêts des copropriétaires, c’est aussi veiller au respect du droit de propriété.

www.syndicexperts.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...