Connexion
/ Inscription
Mon espace

Classement Open Data Index : malgré des efforts, la France n’est pas si open !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Emmanuel Frot, vice-président de Microeconomix

L'Open Knowledge Foundation a publié hier son classement Open Data Index qui mesure l’ouverture des données publiques dans le monde. La France est passée en un an de la 12ème à la 3ème position, derrière le Royaume-Uni et le Danemark. Un « bond prodigieux » qu’il faut toutefois relativiser, selon Emmanuel Frot, Vice-président du cabinet Microeconomix.

Il est indéniable que la France a énormément progressé en peu de temps sur l’Open Data, aussi bien sur les thèmes disponibles que sur la plateforme permettant leur accès. Il n’est donc pas surprenant de constater une telle progression entre 2013 et 2014.

Mais si on étudie de plus près ces résultats, on observe que cette progression est due à des améliorations, certes significatives, mais portant sur des sujets peu sensibles comme la carte française détaillée ou encore la liste des codes postaux (qui n’était étonnamment pas accessible auparavant). Finalement, seul le sujet un peu " délicat" des émissions de pollution a vu ici une amélioration.

Il aurait été de bon ton, par exemple, de disposer d’une base de données des adresses en France, qui existe déjà a priori (La Poste ou IGN) mais dont l'accès libre est pour le moment refusé. Pourtant, le Danemark, juste devant nous au classement, a mesuré que la mise à disposition d’une telle base a généré un bénéfice social de 62 M€ sur son territoire entre 2005 et 2009 (http://www.adresse-info.dk/Portals/2/Benefit/Value_Assessment_Danish_Address_Data_UK_2010-07-07b.pdf).

D'autres bases de données sont quant à elles disponibles mais très incomplètes comme la base de données sur les accidents de la route de 2006 à 2011 (https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/base-de-donnees-accidents-corporels-de-la-circulation-sur-6-annees/) qui ne permet ni de situer de manière précise l’emplacement des accidents (pas de coordonnées géographiques dans la plupart des cas), ni de savoir quand a eu lieu l’accident. L’utilité de la base est donc très relative.

Enfin, les données portant sur les dépenses de l’Etat restent très difficiles d’accès. C’est d'ailleurs le seul poste à ne pas avoir été amélioré dans le classement Open Data Index entre 2013 et 2014.

Même s'il est bon de souligner l'effort de la France en matière d’accès aux données publiques, il reste encore beaucoup à faire pour s’ouvrir sur des sujets plus sensibles et/ou à forte valeur ajoutée. Comme c’est le cas au Royaume-Uni, 1er au classement, qui publie en ligne toutes les dépenses des administrations publiques.

Source : microeconomix.fr

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...