Connexion
/ Inscription
Mon espace

La 'Start-up Nation' Israël devient la 'Big Data Nation'

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Basé en Israël, myThings, leader mondial dans la publicité programmatique personnalisée, bénéficie, aussi bien en France que sur ses 30 autres marchés, du dynamisme et de l'expertise développés par le pays dans le domaine du Big Data, ainsi que de ses implications métiers.

Ces deux dernières années, le Big Data a fait beaucoup de vagues, et Israël est devenu un centre mondial majeur pour l'analyse de données de toutes sortes. De ce fait, aux côtés des grandes sociétés israéliennes comme Wix, Outbrain et Waze, les géants Google, Facebook, Apple, Microsoft, eBay, GM, SAP, Intel, HP, Citibank, EMC, ont tous développé des Data Center de premier plan en Israël.

L'incroyable explosion du volume des données au cours des dix dernières années est principalement le résultat d'une chute spectaculaire des coûts.
Le Big Data fait évoluer pratiquement tous les secteurs : du gouvernement  à la santé, en passant par la finance, la sécurité ou encore le commerce et l'industrie, jusqu'à l'individu final via la publicité, des milliards de données participent aux prises de décision quotidiennes. Via des algorithmes puissants, ces machines déterminent, si vous souhaitez afficher à un utilisateur en ligne une annonce, combien dépenser sur quels médias, quel type de contenu afficher... le tout réalisé pour chaque annonce à chaque instant.

En plus d'être une fantastique opportunité, le Big Data est aussi un grand défi. Les machines doivent être en mesure d'appréhender de façon exponentielle des quantités croissantes de données et d'optimiser constamment leurs modèles, tout en offrant aux individus des indications précieuses, leur permettant réellement d'agir dans leur domaine d'activité.

Alors, pourquoi Israël a émergé comme un centre névralgique de données ?  

1) Le top des talents en R & D. Principalement le résultat de l'investissement de l'état et des subventions accordées dans l'enseignement supérieur pour l'apprentissage des nouvelles technologies.

2) La culture de l'innovation. Une culture adaptable, motivée et un environnement créatif, qui conduisent de nombreux entrepreneurs à créer dans le pays des entreprises de pointe, qui attirent généralement les meilleurs cerveaux du marché.

3) L'armée comme plaque tournante de la technologie. Dans le cadre du service militaire obligatoire en Israël, l'armée identifie les jeunes de 18 ans et accompagne des milliers d'entre eux via des formations techniques. Pendant leur service, ces jeunes techniciens travaillent sur des algorithmes qui permettent de prédire le comportement des opposants d'Israël (analyse et modélisation des signaux interceptés, cyber guerriers avec d'impressionnantes compétences informatique).

4) Une synergie fructueuse entre universités et entreprises. Le monde universitaire israélien a initié beaucoup de recherches de pointe sur le Big Data, notamment les travaux des professeurs Daniel Kahneman et Robert Yisrael Aumann, ayant remporté le prix Nobel pour leurs recherches concernant les modèles économiques et leurs conséquences importantes sur les grands défis du Big Data. Israël excelle aussi dans la recherche appliquée - l'application pratique de la science - grâce aux liens étroits entre les établissements universitaires et un secteur de haute-technologie toujours prêt à repousser les limites.

Le Big Data devenant le carburant alimentant de nombreuses industries, nul doute qu'Israël continuera à assoir sa domination mondiale dans un domaine aussi primordial que d'actualité. « Lorsque tout un pays s'implique dans le développement des nouvelles technologies, les bénéfices économiques pour les sociétés sont immenses, et permettent ainsi à myThings d'offrir des outils incomparables, en France comme à l'international »,  commente Eric Gueilhers, Managing Director France de myThings

Plus d'infos : http://www.mythings.com/

 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...