Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les points restés sans réponse des résultats de la qualité des AQR

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Au lendemain des résultats de la revue de la qualité des actifs ou AQR(Asset Quality Review)  menée par la BCE, Vincent Papa, CFA, Directeur de la Politique du Reporting Financier chez CFA Institute, commente les points restés sans réponse.

« Certains types  de risque, comme les risques de litiges et les incohérences de valorisation ont été exclus des objectifs de l’AQR. De plus, il n’existe pas de rapport détaillé par banque sur les résultats de l’examen qualitatif des politiques et des procédures. Un tel rapport aurait pu aider les investisseurs à évaluer dans quelle mesure les systèmes comptables de chaque banque peuvent avoir une incidence sur l’information sur les risques.

En outre, il est difficile de déterminer si les effets des ajustements liés à l’AQR seront clairement présentés ou communiqués dans les états financiers de 2014. Il s’agit d’une interrogation importante car certains ajustements ont reflété une approche prudente plutôt qu’une approche nécessitant des ajustements comptables.

Le rapport agrégé de la BCE a appliqué des scénarios adverses de résistance : il identifie avec précision les banques présentant des insuffisances de fonds propres, souligne les ajustements AQR pour chaque banque, explique la nature et les moteurs des ajustements de valorisation. Il  met également l’accent sur les zones comportant des lacunes dans la valorisation, les processus et les politiques comptables des banques. A cet égard, l’AQR est un pas dans la bonne direction, ce qui est de bon augure si les instances de surveillance encouragent la production d’états financiers plus cohérents.

Néanmoins, cette attention portée sur l’amélioration de la transparence du reporting bancaire doit s’inscrire dans la durée. Même si celle-ci se concentre sur l’assainissement immédiat des bilans - une 'réinitialisation' ponctuelle des valeurs bancaires - s’il s’agit d’un exercice unique, ce ne sera pas suffisant pour que les investisseurs aient de nouveau confiance dans  la transparence du reporting bancaire. »

https://www.cfainstitute.org

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation