Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le commerce de détail s’essouffle en 2013

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Pour la 2ème année consécutive, l’activité des détaillants marque le pas en 2013 selon l’INSEE. Une tendance confirmée par la 20ème édition de l’étude de référence Chiffres et Commentaires publiée par la FCGA(Fédération des centres de gestion agréés).

En 2013, les ventes TTC du commerce de détail et de l’artisanat commercial (boulangeries, pâtisseries, charcuteries) atteignent 489 Mds€ TTC et restent orientées à la baisse en volume (-0,7%) comme l’année précédente.

Autre constante :
- Les ventes non alimentaires sont plus dynamiques (+0,2%) que dans l'alimentaire (-1,5%).
- Les ventes des magasins d'alimentation spécialisée et d'artisanat commercial diminuent de 1,8%, à un rythme un peu moins important qu'en 2012.
- Dans le commerce et la réparation automobile, la tendance est identique : les ventes reculent de 3,3%, après une année 2012 particulièrement difficile à -6,6%.


Transport et alimentation en tête

L’étude menée sur les exercices 2013 de 200 000 entreprises du commerce de détail, de l’artisanat commercial, des services et du bâtiment artisanal confirme cet essoufflement et offre une photographie de l’économie du secteur. Premier enseignement : toutes activités confondues, le CA des petites entreprises régresse de 0,4% en 2013, tandis que le résultat moyen enregistre un recul de 1,1%. Sur les 11 secteurs d’activité analysés, deux affichent un volume d’activité en progression :
- le transport (+1,8%) et
- le commerce de détail alimentaire (+1,1%).


Dans le rouge

- L’équipement de la personne -3,5%,
- l’équipement de la maison -2,7%
- le secteur culture et loisirs -2,2%
- les détaillants en autres équipements du foyer (meubles, électroménager...) souffrent d’une conjoncture immobilière morose.
Moins atteints, mais tout de même dans le rouge :
- les services -1,2%
- l’hôtellerie-restauration -0,7%
- la beauté-esthétique -0,2%
- l’artisanat du bâtiment -0,2%


Des revenus nets en chute

Les résultats courants nets* des petites entreprises sont fortement à moyennement impactés :

- L’équipement de la personne -7,4%
- L’équipement de la maison -4,2%
- L’hôtellerie-restauration -3%
- La beauté-esthétique -2,3%
- la culture et les loisirs -2%
- les services -1,2%
- le commerce de détail alimentaire voit également leurs marges fondre.

*Après déduction des charges sociales de l’entreprise et avant impôt

Deux secteurs seulement engrangent des bénéfices supplémentaires :
- la santé +2,2%
- les transports +1%


Palmarès des revenus

Sur le podium des professions qui gagnent le plus en 2013, on trouve :
- Les pharmaciens d’officine 146 500€
- Les opticiens 66 800€
- Les ambulanciers et les taxis-ambulances 55 585€
Et aussi…
- Les prothésistes-dentaires 47 300 €
- Les débitants de tabacs-jeux-journaux 44 800€
- Les cafetiers et débitants de tabacs-jeux 43 500€
- les bouchers 39 000€…

Les trois professions qui gagnent le moins :
- Les coiffeurs à domicile 10 500€
- Les toiletteurs animaliers 12 200€
- Les exploitants de mercerie 14 100€
Et aussi…
- Les parfumeries 15 000€
- les pressings 15 800€
- les salons de coiffure 17 300€
- les magasins de cadeaux et souvenirs 18 000€

Francis Palombi, Président de la Confédération des commerçants de France, commente ces résultats  « La baisse générale d’activité que l'on constate est bien évidemment relative à la crise, à la baisse du pouvoir d'achat et à la montée constante du chômage. Autre constat d'évidence, la grande distribution, les grandes enseignes plutôt situées dans l'entrée et le bas de gamme, exposées à une concurrence "farouche" et permanente, influent sur ce résultat négatif ».

Plus d’informations : http://www.fcga.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...