Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le commerce de détail s’essouffle en 2013

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Pour la 2ème année consécutive, l’activité des détaillants marque le pas en 2013 selon l’INSEE. Une tendance confirmée par la 20ème édition de l’étude de référence Chiffres et Commentaires publiée par la FCGA(Fédération des centres de gestion agréés).

En 2013, les ventes TTC du commerce de détail et de l’artisanat commercial (boulangeries, pâtisseries, charcuteries) atteignent 489 Mds€ TTC et restent orientées à la baisse en volume (-0,7%) comme l’année précédente.

Autre constante :
- Les ventes non alimentaires sont plus dynamiques (+0,2%) que dans l'alimentaire (-1,5%).
- Les ventes des magasins d'alimentation spécialisée et d'artisanat commercial diminuent de 1,8%, à un rythme un peu moins important qu'en 2012.
- Dans le commerce et la réparation automobile, la tendance est identique : les ventes reculent de 3,3%, après une année 2012 particulièrement difficile à -6,6%.


Transport et alimentation en tête

L’étude menée sur les exercices 2013 de 200 000 entreprises du commerce de détail, de l’artisanat commercial, des services et du bâtiment artisanal confirme cet essoufflement et offre une photographie de l’économie du secteur. Premier enseignement : toutes activités confondues, le CA des petites entreprises régresse de 0,4% en 2013, tandis que le résultat moyen enregistre un recul de 1,1%. Sur les 11 secteurs d’activité analysés, deux affichent un volume d’activité en progression :
- le transport (+1,8%) et
- le commerce de détail alimentaire (+1,1%).


Dans le rouge

- L’équipement de la personne -3,5%,
- l’équipement de la maison -2,7%
- le secteur culture et loisirs -2,2%
- les détaillants en autres équipements du foyer (meubles, électroménager...) souffrent d’une conjoncture immobilière morose.
Moins atteints, mais tout de même dans le rouge :
- les services -1,2%
- l’hôtellerie-restauration -0,7%
- la beauté-esthétique -0,2%
- l’artisanat du bâtiment -0,2%


Des revenus nets en chute

Les résultats courants nets* des petites entreprises sont fortement à moyennement impactés :

- L’équipement de la personne -7,4%
- L’équipement de la maison -4,2%
- L’hôtellerie-restauration -3%
- La beauté-esthétique -2,3%
- la culture et les loisirs -2%
- les services -1,2%
- le commerce de détail alimentaire voit également leurs marges fondre.

*Après déduction des charges sociales de l’entreprise et avant impôt

Deux secteurs seulement engrangent des bénéfices supplémentaires :
- la santé +2,2%
- les transports +1%


Palmarès des revenus

Sur le podium des professions qui gagnent le plus en 2013, on trouve :
- Les pharmaciens d’officine 146 500€
- Les opticiens 66 800€
- Les ambulanciers et les taxis-ambulances 55 585€
Et aussi…
- Les prothésistes-dentaires 47 300 €
- Les débitants de tabacs-jeux-journaux 44 800€
- Les cafetiers et débitants de tabacs-jeux 43 500€
- les bouchers 39 000€…

Les trois professions qui gagnent le moins :
- Les coiffeurs à domicile 10 500€
- Les toiletteurs animaliers 12 200€
- Les exploitants de mercerie 14 100€
Et aussi…
- Les parfumeries 15 000€
- les pressings 15 800€
- les salons de coiffure 17 300€
- les magasins de cadeaux et souvenirs 18 000€

Francis Palombi, Président de la Confédération des commerçants de France, commente ces résultats  « La baisse générale d’activité que l'on constate est bien évidemment relative à la crise, à la baisse du pouvoir d'achat et à la montée constante du chômage. Autre constat d'évidence, la grande distribution, les grandes enseignes plutôt situées dans l'entrée et le bas de gamme, exposées à une concurrence "farouche" et permanente, influent sur ce résultat négatif ».

Plus d’informations : http://www.fcga.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...