Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] Projet de loi de finance 2015 : un avenir trouble pour la fiscalité écologique

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par le Réseau Action Climat

Le Réseau Action Climat dénonce la cécité du Gouvernement face à l’efficacité sociale et environnementale de la fiscalité écologique. Il appelle les parlementaires à corriger le tir pour permettre à la France de concrétiser la transition énergétique et de tenir l’engagement du Président de la République de rattraper la moyenne européenne en la matière.

Après avoir introduit en 2013 une composante carbone équivalente à 7 euros la tonne de CO2 dans les taxes énergétiques, le gouvernement, cédant aux lobbies, vient de marquer un recul spectaculaire avec l’abandon de la taxe kilométrique poids lourds. Et ce, au détriment des contribuables qui doivent assumer les coûts de la pollution, de l'usure des routes mais aussi maintenant les indemnités dues à la société Ecomouv et le manque à gagner pour les infrastructures. Cette régression est pénalisante puisque les projets de transports en commun et vélo indispensables à la transition énergétique sont depuis, au point mort.

En 2015, la France n’a d’autre choix que de progresser sur le front d'une fiscalité plus juste et plus écologique pour faire preuve d’exemplarité à la COP de Paris et de cohérence avec la loi de transition énergétique. Le signal prix sur le carbone et l’énergie est une condition sine qua non de la division par 4 de nos émissions de gaz à effet de serre sur laquelle la France s’est engagée. Paradoxalement, à l’heure de la transition énergétique, la France continue à subventionner davantage la pollution que les solutions. La Ministre de l’Ecologie doit permettre la réouverture des discussions sur une fiscalité plus juste et plus écologique, en relançant notamment le Comité pour la fiscalité écologique. 

Les parlementaires doivent repêcher la fiscalité écologique

Face aux reculs du Gouvernement, il appartient aux parlementaires de traduire les engagements de la transition énergétique dans le budget en adoptant les mesures suivantes :

  • L’adoption d’une trajectoire progressive et ambitieuse pour la composante climat-énergie afin d'atteindre 100 euros la tonne de CO2 d’ici à 2030, avec la fixation d’un taux pour 2017.

  • L’application aux transporteurs routiers de la hausse de deux centimes de la TICPE sur le gazole. Alors qu’ils représentent 20% de la consommation, les transporteurs routiers jouissent d’un remboursement qui pèsera plus de 500 millions d’euros en 2015 et qui s’ajoute à toutes les compensations déjà obtenues (généralisation des 44 tonnes, baisse de la taxe à l’essieu) en vue de la mise en œuvre de la taxe poids lourds qui ne verra sans doute jamais le jour.

  • Des mesures d’accompagnement des ménages comme une prime à la conversion automobile soumise à conditions de ressources ainsi qu'une baisse du taux de TVA sur les transports en commun à 5,5%. 

Pour en savoir plus : http://www.rac-f.org/

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...