Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Etude prospective sur les commerces du futur

Knight Frank publie à l'intention des investisseurs son « Global Cities Report 2015 » (Rapport 2015 des villes mondiales). Outil de prospective, il étudie notamment les conséquences concrètes, pour le marché de l'immobilier, des changements intervenant dans les manières de vivre, de travailler et de consommer des habitants de la planète.

Le rapport s'intéresse ainsi aux commerces appelés à connaître de grands bouleversements, tant par le fait des nouvelles technologies que des nouveaux comportements d'achat des clients.

Transactions. La dématérialisation quasi totale des paiements libérera, dans les magasins, l'espace aujourd'hui consacré aux caisses, augmentant ainsi les surfaces de vente.

Showrooms. Un nombre croissant de commerces se transformeront enshowrooms, les clients opérant leur choix en boutique maisétant livrés à domicile. Délivrés desstocks, ces showrooms pourront accroître l’espaced'exposition des produits. Ils proposeront une livraison le jour même de l’achat, voire dans l’heure suivante, via des robots, des drones ou des véhicules sans conducteur

Commande en ligne. La commande en ligne avec retrait en magasin et lesdrive-in sont aujourd’hui des concepts bien ancrés etseront encore plus usuels au cours des années à venir,offrant aux détaillants des relais de croissance, notamment aux commerces alimentairespour lesquels la livraison à domicile représente un coûtnon négligeable.

Expérience didactique. Bien plus que de simples points de vente, les commercesdeviendront des lieux d’information, ce qui supposede donner un grand nombre d’informations sur les produits,leur mode de fabrication, ainsi que sur leur impact social etenvironnemental. Les détaillants auront recours à des appareils high-tech et à du personnel bien formé pourinformer leurs clients.

Affichage numérique. Les mannequins de vitrine classiques disparaîtront auprofit d'écrans numériques 3D permettant auxpassants, à l'extérieur de la boutique, et aux clients, àl'intérieur, de voir les vêtements en mouvement, l'affichage pouvant être ciblé et personnalisé par lebiais d'applications smartphones.

Cabines d’essayage intelligentes et scanners corporels. Les boutiques de vêtements s'équiperont en « miroirs intelligents » dans lesquels les clientspourront se voir essayer différents produits, allant des vêtements au maquillage. Poussant plusloin encore le concept, les scanners corporels permettront aux clients de créer leur profil personnel et aux vendeurs de leur faire des suggestions.

Selon Philippe Perello, Associé Gérant de Knight Frank France « Tous ces changements affecteront la demande immobilière. Aussi bien dans les centres villes que dans les zones commerciales de périphérie, les promoteurs devront proposer des surfaces répondant aux nouvelles exigences des commerçants. »

Plus d’informations : http://www.knightfrank.com/global-cities-index-2015

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation