Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’encadrement des loyers ne résoudra en rien le manque de logements à louer

L’analyse de Cafpi

L’achat de la résidence principale est la motivation de 87% des emprunteurs, contre 85% précédemment.
La part des investisseurs régresse encore, passant de 13 à 12% en un mois. La dégradation régulière et continue de l’investissement locatif résidentiel n’augure rien de bon pour les candidats locataires dans les mois à venir et l’encadrement des loyers ne résoudra en rien le manque de logements à louer.

- Primo-accédants. Leur acquisition représente 4,67 années de revenus, en léger retrait par rapport au mois précédent (4,74 années). Le montant et la durée des prêts souscrits baissent un peu, à 162 427€ sur 232 mois, en moyenne. Ils achètent dans l’ancien à plus de 80%.

- Accédants. L’effort consenti dans les opérations du mois dernier est en très légère hausse : leur acquisition représente 4,08 années de revenus, contre 3,99 années précédemment. Ils empruntent un peu moins (182 841€ contre 185 790) sur une durée équivalente (204 mois contre 205). Ils plébiscitent toujours l’ancien à plus de 92% et la construction neuve ne fait décidément pas recette.

Plus d’informations www.cafpi.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation