Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les 5 erreurs à éviter lors de votre virée au Brésil

ABONNÉS

De nombreux français comptent se rendre au Brésil pour assister à la Coupe du Monde de Football 2014 qui a débuté le 12 juin dernier. Même si, avec sa fameuse plage de Copacabana, son ambiance chaleureuse et son gigantesque stade du Maracaña de plus de 78 800 places, la ville de Rio constitue un cadre paradisiaque pour un séjour touristique alliant sport et farniente, les voyageurs doivent tout de même rester vigilants et faire attention à leur propre sécurité. Comme le rappelle le site de France Diplomatie, « le dynamisme de ce grand pays ne saurait cependant faire oublier que le risque principal reste lié au développement de la délinquance et de la criminalité, dans un contexte de mécontentement populaire pouvant générer troubles sociaux et manifestations. Le renforcement significatif des moyens mis en œuvre ne saurait constituer une garantie totale contre le vol, la fraude et l’agression physique. La plupart des visiteurs et spectateurs attendus feront ce voyage pour la première fois. Ils ne connaissent pas le Brésil. »

En effet, sans s‘en rendre compte, un touriste non averti peut rapidement se mettre en danger s’il n’adapte pas son comportement aux risques locaux, parfois élevés.

« Qu’il se déplace à titre privé ou professionnel, un voyageur est le premier garant de sa sécurité personnelle, dans un pays risqué ou non. Il doit donc éviter de commettre les erreurs classiques lors de son séjour. » souligne Laurence Raguideau, Responsable Marché Professions des Services et du Conseil chez Hiscox. Les agences de voyages ou les tours opérateurs peuvent ainsi préconiser systématiquement à leurs clients quelques conseils, qui méritent d’être gardés à l’esprit.

Voici les cinq erreurs à éviter lors de voyages touristiques dans des pays à risques modérés :

  • Partir dans un pays sans avoir consulté l’actualité géopolitique récente, qui peut s’avérer mouvementée (troubles politiques, coups d’état, émeutes, élections sous tension, etc.). Une situation peut rapidement dégénérer et vous mettre dans une position délicate.

  • Oublier de faire une copie de ses papiers d’identité. Elle vous serait utile en cas de vol ou perte pour refaire vos papiers sur place. Par ailleurs, il est préférable de vérifier les dates d’expiration de votre visa et de votre passeport, afin d’éviter tout contretemps à l’entrée ou au départ d’un pays.

  • Partir sans avoir les coordonnées de l’ambassade ou d’un contact local joignable en cas de difficultés (vol de papier, absence de transports, événements climatiques, etc.). Vous pouvez aussi vous enregistrer sur le fil Ariane de l’ambassade, qui vous permet, lorsque vous effectuez un voyage ou une mission ponctuelle, de vous signaler gratuitement et facilement auprès du ministère des Affaires étrangères. Ainsi, en cas de crise, vous serez contacté et recevrez également des conseils de sécurité.

  • Ne pas veiller sur ses bagages (dans les aéroports, consignes d‘hôtels, etc.) ou accepter de transporter un contenu non identifié pour le compte d’un inconnu ou d’une personne rencontrée lors de votre séjour : vous ne souhaitez pas embarquer un contenu illicite.

  • Fuir ou opposer une résistance à un tiers en cas d’agression. En effet, il est préférable de rester calme et donner ce qui est demandé afin de ne pas provoquer une réaction hostile de la part de l’agresseur.

Pour en savoir plus : http://www.diplomatie.gouv.fr/ - https://pastel.diplomatie.gouv.fr/

Soucre : http://www.hiscox.fr/

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation