Connexion
/ Inscription
Mon espace

Fête des pères : c'est quoi être un papa en 2014 ?

ABONNÉS

Théorie du genre, GPA, PMA : derrière ces mots barbares, peut-être une interrogation des petits. "Papa où t'es ?" pour reprendre le titre d'une ritournelle plébiscitée aux Victoires de la Musique. La Fête des pères est devenue pour les Français une fête à tradition familiale forte. Cadeaux.com, spécialiste du cadeau personnalisé sur Internet, a profité de l’occasion pour mieux comprendre ce qu’est être papa en 2014.

85% comptent souhaiter une bonne fête à leur père le 15 juin prochain, et 12% n’offrent jamais de cadeau(x).

Pour 52% des sondés, la fête des pères est une tradition familiale à laquelle il ne faut pas déroger. L’attachement des Français à cette journée dédiée tient pour beaucoup aux rapports qu’ils entretiennent avec leurs pères : 82% ont des relations chaleureuses ou complices avec leur papa alors que seuls 17% n’ont pas un bon rapport avec leur père. Si l’on compare avec le précédent sondage réalisé à l’occasion de la Fête des mères, ce taux reste à peu près le même : 19% se disaient en mauvais termes avec leurs mères. 

Le cadeau le plus plébiscité reste l’incontournable ‘personnalisé’pour 44%.

Budget moyen : 31% dépensent entre 20 et 40€, 24% entre 40 et 60€.

Où trouver le cadeau idéal : une large majorité (67%), fait les magasins, 18% ont le réflexe e-commerce.

L’enquête permet également d’avoir une vision plus sociétale voire sociologique de la place du père dans la famille : pour 80% des sondés, le meilleur âge pour devenir papa est entre 26 et 35 ans. On peut par contre être surpris de la disparité des avis recensés sur le sens de devenir père :  pour 38% des hommes, devenir père revient à concrétiser l’amour d’un couple, pour 32% à subvenir aux besoins de la famille et pour 13% à exécuter les mêmes tâches que la maman. On notera tout de même que 7%  des interrogés estiment que cela revient à faire des sacrifices.

La vision du père apparaît plus positive et moins dans l’autorité qu’autrefois : pour un quart des sondés, le papa 2014 est un papa poule ; pour 27% un bon gestionnaire et pour près de 12% un super-héros. 21% des Français interrogés estiment que le père continue de représenter l’autorité parentale.

A travers ce sondage, on observe que les Français sont en quête de sécurité et cherchent, à travers le père, à être rassurés. En effet, pour 49% des personnes, le papa idéal doit être attentionné et pour 40%, l’homme de toutes les situations.

Ce sondage révèle une véritable évolution dans la gestion familiale et les rôles alloués aux deux parents : pour 81%, l’autorité au sein de la famille est attribuée au papa autant qu’à la maman. Le partage de l’autorité est très largement entré dans les mœurs, tout comme la répartition des tâches dans les foyers partagés équitablement dans les couples pour 51% des Français.

Pour la petite anecdote, 5% des personnes estiment que leurs papas ne participent à aucune tâche de la maison.

Accéder au site www.cadeaux.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...