Connexion
/ Inscription
Mon espace

"Dumping chinois sur le photovoltaïque: l'Europe commence enfin à réagir!"

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

La Commission européenne a  lancé une enquête antidumping contre les fabricants chinois de panneaux  photovoltaïques, suite notamment à la plainte d'un groupement d'entreprises européennes du secteur.

Pour Yannick Jadot, vice-président de la Commission du commerce international et membre de la Commission énergie du parlement européen, cette décision est bienvenue, après des mois où il n'a eu de cesse d'interpeller le Président de la Commission européenne, le commissaire en charge du commerce et les autorités françaises. Cette semaine encore, dans une lettre adressée aux ministres concernés, il leur a fait part de l'urgence de la situation, leur demandant de bien vouloir intervenir auprès de leurs homologues au Conseil et auprès de la Commission européenne. Ce qui a été fait avec diligence. 

Il réagit: "Cela fait des mois que nous alertons la Commission européenne sur la situation dramatique de l'industrie photovoltaïque face à la concurrence déloyale chinoise. Plus de six mois après l'administration américaine, la Commission ouvre enfin une enquête. Tant mieux! Je souhaite que la  concertation ouverte débouche très vite sur des mesures transitoires de protection à nos frontières. Protéger l'industrie photovoltaïque et soutenir les énergies renouvelables en Europe n'est pas seulement un  enjeu climatique et énergétique majeur. Se jouent ici le sort de centaines d'entreprises innovantes et de dizaines de milliers d'emplois, notre sécurité énergétique et la capacité de l'Europe à projeter son économie vers les secteurs d'avenir".

A quelques jours de la conférence environnementale et alors que l'Union européenne et la France veulent enfin se doter d'une politique industrielle, il est urgent de redonner au secteur des énergies renouvelables français un cadre stable qui lui permette de nouveau d'investir et d'embaucher dans les prochains mois les dizaines de milliers d'emplois sacrifiés par le gouvernement Fillon.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...