Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les entreprises considèrent les outils de partage de fichiers comme un risque majeur de sécurité

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Une étude menée auprès de plus de 600 professionnels de l'informatique met en évidence les dangers des services cloud publics tels que DropBox, Box et Google Docs.

Selon une étude menée auprès de 621 professionnels de l'informatique par Axway , spécialiste du marché de la gouvernance des flux de données, et l'Institut Ponemon, les entreprises considèrent les outils de partage de fichiers disponibles dans le cloud comme un risque majeur de sécurité. L'enquête « Achieving Security in Workplace File Sharing » (« Garantir la sécurité du partage de fichiers en entreprise ») révèle que près de 50% des entreprises trouvent que les services grand public de partage de fichiers dans le cloud comme DropBox, Google Docs et Box ne sont pas adaptés à un usage professionnel. Parmi les préoccupations soulevées par les personnes interrogées, on trouve en première ligne l'incapacité à savoir si une perte ou un vol de données sensibles est survenu dans le Cloud, ainsi que les conséquences négatives liées à une perte potentielle de propriété intellectuelle.

L'étude livre une analyse des réponses de 621 spécialistes de l'informatique et experts en sécurité informatique sur des sujets divers comme l'utilisation de services cloud publics de partage de fichiers au sein de l'entreprise, les menaces pour les données d'entreprise et les fonctionnalités souhaitées pour partager des fichiers et des documents en toute sécurité. 
Les principales conclusions de l'enquête sont :

  • 89 % des entreprises affirme avoir peu de chance de savoir si des informations sensibles ou confidentielles ont été perdues ou volées suite à un usage illicite des données dans le cloud public

  • 80 % sont préoccupées par les conséquences négatives que les outils de cloud public pourraient engendrer en cas de perte potentielle de propriété intellectuelle

  • 69 % ne semblent pas savoir si des employés utilisent des outils de partage de fichiers non sécurisés ou non autorisés

  • 66 % considèrent le partage de fichiers comme risqué ou très risqué pour leur organisation

  • Près de 50 % pensent que les services grand public de partage de fichiers dans le cloud ne sont pas adaptés à un usage professionnel

« Ces dernières années, nous avons constaté que les services cloud publics comme DropBox, Box et Google Docs étaient de plus en plus utilisés au sein de l'entreprise par les employés pour échanger des documents et des informations», indique Dave Butcher, directeur sénior, gestion du portefeuille produits chez Axway. « Si ces outils offrent une expérience utilisateur conviviale, ils soulèvent de nombreuses questions concernant leur utilisation et leur niveau de sécurité dans un environnement professionnel. D'ailleurs, de nombreux organismes financiers ou de santé les ont interdits. Cette étude a mis en avant ces inquiétudes et souligne la nécessité à mettre en place une solution qui réponde aux exigences de gestion des politiques, de convivialité et de sécurité qui émanent des utilisateurs et des services informatiques. »  

Pour consulter le rapport de recherche complet de Ponemon : http://www.axway.com/sites/default/files/repository/Axway_Whitepaper_Ponemon-Report_EN.pdf 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...