Connexion
/ Inscription
Mon espace

Financement participatif : les CIF veillent sur leur statut

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des PME, a détaillé l'ajustement du cadre réglementaire relatif au financement participatif. La CNCIF salue l’ouverture du gouvernement sur ce dossier mais s’interroge sur le périmètre des statuts de CIP et d’IFP par rapport à celui de CIF. Elle demande à être associée aux travaux de rédaction du futur décret. Précisions.

Stéphane Fantuz, Président de la CNCIF se dit satisfait des mesures prises par le gouvernement pour développer le financement participatif en France. La CNCIF qui demandait que le montant des levées de fonds soit relevé bien au-delà des 300 000 € d’origine, a obtenu gain de cause. Jusqu’alors peu d’acteurs du financement s’intéressaient à de telles levées de fond en deçà d’un million d’euros. La CNCIF note que c’est également le seuil qui a été retenu pour le prêt rémunéré au profit d'entreprises ou de particuliers. 

Autre motif de satisfaction : la prise en compte des sociétés par actions simplifiées (SAS) qui pourront lever des fonds à condition qu'elles proposent des contreparties en matière de gouvernance (pas d'actions sans droit de vote, etc.). 

Cependant, la CNCIF s’interroge sur le périmètre des futurs statuts d’IFP pour les prêts et de CIP pour la participation avec le statut de CIF sous lequel exerce actuellement tous les conseils en haut de bilan qui accompagne les dirigeants dans leur recherche de financement.

Car, rien n’a été clairement formulé pour les CIF qui souhaitent continuer d’exercer leur activité comme par le passé voire de le faire en créant leur propre plate-forme de crowdfunding. Il avait été évoqué que le statut de CIP serait exclusif de celui de CIF. La CNCIF demande à ce qu’il n’en soit rien et que les deux puissent être exercés concomitamment et avec des obligations identiques vis-à-vis de l’épargnant investisseur.

« Une obligation de recommandation personnalisée vis-à-vis de l’épargnant incombe au CIF, c’est ce qui fait la force de son engagement vis-à-vis de l’épargnant, il ne faudrait pas que des expériences comme celle de LEJABY à Bourg-en-Bresse, fasse apparaître un conseil à deux vitesses. Le CIF soumis à une obligation de recommandation personnalisée et le CIP qui en serait exempté » précise le Président de la CNCIF.

L’entrée en vigueur de la réforme du financement participatif devrait intervenir rapidement, ceci dans le cadre de l'ordonnance de simplification prévue en mars. Des décrets d'application suivront pour une entrée en vigueur du dispositif au 1er juillet 2014. La CNCIF demande à être associée à ces travaux. 

« Il ne faudrait pas que les nouveaux statuts de CIP et d’IPC soient entachés d’incertitudes dès leur conception notamment sur le principe de fourniture de service de placement non garanti, écarté au profit du service de conseil en investissement. Cette position innovante doit figurer dans la loi et non pas uniquement dans une position commune de l’ACPR et de l’AMF. » explique Stéphane Fantuz.

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...