Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'appel de la CNCIOB devant l’incapacité des jeunes diplômés d’exercer une activité conforme à leur formation par négligence des Grandes Ecoles et Universités

ABONNÉS

Florence Brau Billod, Présidente de la CNCIOB* lance un appel à toutes les grandes écoles et universités qui n’ont pas inscrit leurs diplômes au registre national des certifications professionnelles. Une démarche incontournable si elles veulent permettre à leurs diplômés d’exercer le métier enseigné. Explications.
 
Depuis le 1er janvier 2014, les professionnels souhaitant exercer l’activité d’IOBSP** doivent s’inscrire au registre unique de l’ORIAS, en justifiant de leur capacité professionnelle, laquelle s’appuie soit sur un diplôme, soit une expérience, soit une formation.

Les textes imposent pour cette activité qu’ils soient inscrits au RCNP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) dans la nomenclature intitulée « Finances, banque, assurances, immobilier » portant le numéro 313. « Nous pensons que cette nomenclature est trop restrictive et en même temps nous déplorons la négligence de certaines grands écoles et universités. » argumente la présidente de la CNCIOB. En effet, celles-ci n’ont toujours pas fait référencer leurs diplômes dans la nomenclature 313.

Ainsi, il est regrettable que les jeunes diplômés et les précédents titulaires du Master (Bac + 5 alors que le niveau requis est de Bac + 3) n’arrivent pas à être immatriculés à l’ORIAS. « J’ai été en contact avec un membre, nouvellement diplômé d’une grande université dont la dernière année lui a été facturée 9 000 € (avec un crédit de 3 000 € restant à rembourser) et qui se trouve dans l’incapacité de pouvoir exercer une activité conforme à sa formation par négligence universitaire » explique la Présidente de la CNCIOB.

Devant les nombreuses remontées de membres se trouvant dans cette situation, la CNCIOB a mis en libre accès un modèle de lettre à adresser aux écoles et universités rappelant les contraintes réglementaires ainsi que le dossier complet que les établissements doivent remplir pour l’inscription du diplôme au RNCP ; celle-ci étant gratuite.

« Volontairement, nous n’avons cité aucune des grandes écoles ou universités concernées par ce retard. Mais les conséquences pour les professionnels sont d’une telle importance que nous ne pourrons patienter plus longtemps. Aussi, nous réfléchissons à d’autres mesures pour défendre les intérêts de nos professionnels » affirme Florence Brau Billod.

*CNCIOB : Chambre Nationale des  Conseils Intermédiaires en Opérations de Banque, regroupe tous les professionnels qui effectuent, à titre habituel, contre une rémunération ou toute autre forme d'avantage économique, l'intermédiation en opérations de banque et en services de paiement, sans se porter ducroire.

** IOBSP : Intermédiaires en Opérations de Banque et de Services de paiement.

cnciob.org/


Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...