Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français seront plus nombreux que l’année dernière à partir en vacances à Noël

ABONNÉS

Noël 2013 : 26 % des Français ont prévu de partir en vacances

Un quart des Français partira en vacances à Noël cette année, soit une progression significative de 8 points. Ils seront légèrement plus nombreux à partir en cette fin d’année qu’à l’occasion des vacances de la Toussaint 2013 (+ 2 points) ou les vacances de Printemps 2013 (+ 4 points).

Plus de la moitié d’entre eux déclare être certains de ne pas pouvoir se le permettre. 33 % des personnes qui ne partiront pas déclarent manquer d’argent, et 27 % souhaitent économiser pour d’autres dépenses. Enfin la moitié (51 %) déclare ne jamais partir à cette période de l’année. 

Une durée de vacances limitée mais un budget en hausse

Comme à la Toussaint, les Français partiront en moyenne 7 jours pour les vacances de Noël, soit 1 jour de moins que l’an passé à la même époque. Plus d’un sur deux partira moins d’une semaine, profitant uniquement du week-end prolongé (53 %). 29 % d’entre eux partiront plus d’une semaine et 18 % prendront des vacances d’une durée exacte d’une semaine.

Les Français qui partiront se montrent moins regardants sur leur budget qu’en décembre 2012. Ils sont d’ailleurs 47 % à envisager de réduire leurs achats de Noël afin d’avoir les moyens de partir. Ainsi, ils consacreront en moyenne 892 euros à leurs vacances, soit 109 euros en plus que l’an passé à la même époque, et 234 euros de plus que pour les vacances de la Toussaint 2013. Plus de la moitié d’entre eux ne dépensera pas plus de 600 euros (51 %), 32 % iront jusqu’à 1 200 euros et seuls 17 % envisagent de dépenser plus.

Réservation de dernière minute en hausse de 10 points par rapport à l’an passé

Bien que la réservation de dernière minute reste minoritaire, elle séduit 30 % de vacanciers soit 10 points de plus qu’en décembre 2012. La première de leur motivation est le prix attractif pour 60 % d’entre eux, soit + 2 points par rapport à l’an passé à la même période. 20 % des vacanciers cherchent à bénéficier des meilleures conditions météorologiques et 18 % sont indécis sur le choix de leur destination de vacances.

Les Français resteront essentiellement sur le territoire entourés de leurs proches

La France est la destination principale envisagée par 82 % des Français, soit + 8 points par rapport à Noël 2012. Seuls 9 % des Français choisiront une destination européenne (- 9 points par rapport à Noël 2012), 3 % l’Afrique, 2 % l’Asie et 1 % l’Amérique du Nord ou du Sud.

A l’image de l’an passé, la montagne est l’environnement privilégié de 30 % des vacanciers. 18 % envisagent de se rendre aux sports d’hiver, tandis que 12 % partiront en vacances hors station.

Destination préférée pour la Toussaint, et plus accessible financièrement, la campagne est le choix de  23 % des Français pour les congés de Noël 2013 soit + 7 points par rapport à décembre 2012. La campagne convainc davantage les catégories populaires (30 %) et en particulier les employés (38 %). Enfin, comme en décembre 2012, 22 % des Français interrogés prévoient de partir à la mer, ce qui est particulièrement le cas des plus âgés (31 % des 65 ans et plus).

Comme en 2012, près de la moitié des Français qui partiront en vacances séjourneront auprès de leur famille. 20 % des vacanciers logeront à l’hôtel, 15 % loueront un appartement ou une maison, 9 % seront hébergés chez des amis et 8 % opteront pour un gîte.

Vacances de février 2014 : les tendances de départ se dessinent

Tout comme en 2012 à la même époque, 19 % des Français envisagent de partir en vacances lors des congés scolaires de février 2014. Les plus nombreux  à projeter de partir en vacances sont les jeunes de 35 ans (23 %) ainsi que les catégories socioprofessionnelles supérieures (30 % contre 11 % de catégories populaires).

Méthodologie 

Résultats de la dixième vague du « Baromètre les Français et les vacances » , Mondial Assistance / IFOP. Échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne du 27 au 29 novembre 2013.

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation