Connexion
/ Inscription
Mon espace

La commission des affaires économiques en faveur d'un compte bancaire accessible à tous

ABONNÉS

Toute personne qui réside légalement dans l'UE doit avoir le droit d'ouvrir un compte de paiement de base et ne devrait pas être privée de ce droit en raison de sa nationalité ou son lieu de résidence, selon la commission des affaires économiques, qui a modifié une proposition législative en la matière.
De plus, les frais et règles de ces comptes devraient être transparents et comparables. Le texte sera mis aux voix en plénière en décembre avant d'être finalisé avec les États membres.

Caractéristiques d'un compte de base
Dans le cadre de leurs activités ordinaires, tous les fournisseurs de services de paiement devraient proposer un compte de paiement avec les caractéristiques de base qui permettent aux consommateurs d'ouvrir et de verser de l'argent sur un compte, de retirer des liquidités et d'exécuter des opérations de paiement dans l'UE, sans inclure une autorisation de découvert. Tous les États membres devraient garantir que les demandes d'ouverture d'un compte de paiement ne soient pas refusées si la personne concernée entretient un véritable lien avec l'État membre dans lequel elle introduit la demande d'ouverture d'un tel compte.

Droit à l’information
Toute personne qui ouvre un compte de paiement doit pouvoir comprendre son mécanisme de redevances et comparer les offres de compte. Les députés ont proposé qu'au moins un site Internet indépendant soit fonctionnel dans chaque État membre pour comparer les frais imputés et les intérêts payés par les banques, ainsi que leurs niveaux de services. Les clients devraient pouvoir changer de banques dans l'UE à des frais raisonnables. Les banques devraient garder tous les détails des comptes de paiement à jour et être tenues responsables en cas de retards ou de pertes qui en découlent, ajoute le texte.

Prochaines étapes 
Les règles devraient être mises aux voix lors de la plénière de décembre, afin de débuter les négociations avec les États membres pour finaliser la législation.

www.europarl.europa.eu/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...