Connexion
/ Inscription
Mon espace

La CNCIF obtient la suppression du plafonnement des honoraires CIF

ABONNÉS

Après le projet de suppression des commissions sur encours perçus par les CIF, ce sont désormais leurs honoraires que le Parlement Européen envisageait de plafonner. Une atteinte supplémentaire à la profession, contraire aux principes de l’économie libre voulue par l’Union Européenne.
Stéphane Fantuz a saisi Pervenche Beres, Députée Européenne, rapporteur en charge du dossier Econ, afin quel’article 13d, soumis en session le 20 novembre à Bruxelles, qui proposait de plafonner à 200€ le prix demandé pour la fourniture d’un conseil à un conseiller ou intermédiaire financier, soit supprimé.

Pour Stéphane Fantuz, « cette mesure était totalement inacceptable dans une économie libre et contredisait les intentions de l’UE de créer un marché libre pour les produits d’investissements.  Dans un environnement compétitif, les honoraires qui sont facturés reflètent le coût de la fourniture de conseils, et il n’était absolument pas nécessaire que les législateurs interviennent dans les arrangements contractuels entre un fournisseur financier et son client. » conclut-il.

S’appuyant sur toutes les études pertinentes menées par la Commission européenne, la CNCIF voulait démontrer qu’une majorité de clients préfèrent payer pour le résultat obtenu par leurs conseillers ou intermédiaires, ce qui suppose donc de leurs verser des honoraires qui ne supporte aucun plafonnement.

La CNCIF demande donc aux instances européennes, qu’à l’avenir, la liberté de choix du client puisse être garantie, tant en ce qui concerne le temps passé pour la fourniture d’un conseil, qu’en ce qui concerne, en conséquence, le montant des honoraires facturés pour la fourniture dudit conseil.


 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...