Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] La montée du ras le bol des entrepreneurs sur la fiscalité est sans précédent

ABONNÉS

Par le Dr Philippe Pouletty, Directeur Général de Truffle Capital et Président d’Honneur de France Biotech.

Grande est notre déception et amertume de voir que le plafonnement des salaires et du nombre de salariés est maintenu dans le statut JEI proposé en loi de Finances (contrairement aux promesses initiales du Président et aux déclarations médiatiques du gouvernement sur le rétablissement du statut JEI). C’est pourtant la mesure essentielle du statut JEI.

Le but n’est pas de multiplier les toutes petites JEI, mais de faire grossir rapidement les JEI en ETI. L’intégration de la JEI au régime général des plus-values, des BSPCE à la « taxe 75% », du carried interest au régime général des plus-values, nous font aussi sérieusement douter de la volonté du gouvernement de favoriser l’émergence de jeunes entreprises innovantes en France.

Bien sûr, en parallèle, le CIR des grands groupes est préservé (il suffit pourtant d’amputer par le haut le CIR de 1% pour financer le rétablissement intégral de la JEI)… car ils savent mieux se faire entendre du gouvernement même si ce CIR est peu efficace pour augmenter les dépenses de R&D des grandes entreprises, même si les innovations de rupture ne viennent jamais des grands groupes.
La montée du « ras le bol » des entrepreneurs et investisseurs est sans précédent, et le nombre de sociétés de gestion de fonds d’investissement et de comités exécutifs d’entreprises moyennes et grandes qui se délocalisent est très inquiétant.

Ces entrepreneurs et investisseurs ont besoin d’actes plus que de paroles et souhaitent rapidement les amendements suivants :
- Rétablissement intégral du statut JEI (déplafonnement des exonérations de charges et rétablissement de l’exonération d’impôt sur les plus-values).
- Sortie des BSPCE et du carried interest de la taxe à 75%.
- Intégration  du carried interest des fonds de capital-risque au régime incitatif de l’impôt sur les plus-values.


www.truffle.com/fr/

 

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...