Connexion
/ Inscription
Mon espace

Enquête post-trade de SWIFT : coûts et risques concurrencent la réglementation comme moteur pour l’automatisation post-trade

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Les personnes interrogées ont évoqué les standards, les pratiques de marché et la réutilisation d’investissements technologiques existants pour aider à réaliser les objectifs post-trade malgré les restrictions budgétaires

SWIFT, le fournisseur de services de messagerie financière de plus de 10 000 institutions financières et entreprises dans 212 pays a annoncé les résultats de son enquête post-trade 2013. Ils montrent que, bien que la règlementation soit un moteur puissant pour augmenter l’automatisation post-trade dans l’environnement actuel, la réduction des coûts est une pression tout aussi importante – suivie de près par la gestion du risque.

Il est clair que tous ces éléments sont liés. L’amélioration de l’automatisation post-trade pour se conformer aux nouvelles réglementations devrait réduire les risques et rapporter des avantages en termes de coût au fil du temps. Cependant, cela requiert un investissement initial, un véritable défi lorsque – comme le montre l’enquête – la majorité des interrogés s’attendent à ce que leur budget post-trade reste soit inchangé, soit diminue d’ici 2015. En effet, les restrictions de budget ont été identifiées comme étant le premier obstacle empêchant d’atteindre les objectifs fixés en termes d’efficacité post-trade.

Les deuxième et troisième obstacles sont respectivement le manque d’engagement dans l’utilisation de solutions standardisées et d’accords sur les pratiques de marché. Lorsqu’on leur demande de choisir un seul développement qui permettrait d’avoir le plus gros impact sur l’efficacité opérationnelle post-trade, la première réponse du panel est « l’adoption généralisée d’une messagerie de communication ».

L’autre réponse la plus souvent évoquée est la « mise à disposition d’un vrai système de confirmation multi-actifs ». « Les résultats de l’enquête soulignent la valeur de l’automatisation post-trade avec près des trois-quarts des interrogés qui déclarent que l’affirmation positive permet à 90 % ou plus des transactions de s’effectuer dans les temps » commente Paul Taylor, Directeur Matching Global Business Development chez SWIFT.

« Ils montrent aussi une envie d’aller plus loin en adoptant les standards, en améliorant les niveaux de confirmation des transactions électroniques et en parvenant à mieux engager le buy-side dans les efforts post-trade. Il est important que l’industrie parvienne à progresser de manière significative dans ces domaines dans les 12 prochains mois si le monde de la post-trade doit répondre avec succès au triple challenge que représentent la réglementation, le coût et le risque. » explique Paul Taylor.

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Bpifrance signe une convention pour accompagner les entreprises à impact social

Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'Economie Sociale et Solidaire et à l'innovation sociale, a signé avec Bpifrance une convention de partenariat d'une durée de 3 ans visant à renforcer leur coordination pour accompagner le développement et la croissance des entreprises à impact social. Représentant plus de 200 000 entreprises, 2,3 millions de salariés et près de 10% du PIB en France, ce secteur constitue un levier majeur pour répondre de façon concrète aux défis sociétaux d'aujourd'hui et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Appétence des ETI pour les dispositifs d’épargne salariale et retraite

Amundi, n°1 de l'épargne salariale et retraite en France publie, en partenariat avec le Groupe RH&M1, et le concours d'Audirep2, le baromètre 2018 consacré à la politique de rémunération et d'avantages sociaux des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). Cette nouvelle étude montre que les dispositifs d'épargne salariale et retraite sont au cœur des politiques de ressources humaines de pratiquement toutes les ETI interrogées. 97% des ETI proposent plus de 4 dispositifs d'Epargne Salariale &...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
La création d’entreprise ou d’activité, une envie qui anime près d’1 Européen sur 2

Avec 28% d'intention de création, la France a une marge de progression considérable ! Des résultats issus d'une enquête OpinionWay menée pour la 1ère fois à l'échelle européenne par l'Union des Auto-Entrepreneurs et des Travailleurs Indépendants (UAE) auprès de 5114 européens, dans 5 pays : France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne et Pologne. I - Une vraie dynamique de la création d'entreprise et du travail indépendant en France et en Europe Avec 28% de français désireux de créer, reprendre...