Connexion
/ Inscription
Mon espace

Enquête post-trade de SWIFT : coûts et risques concurrencent la réglementation comme moteur pour l’automatisation post-trade

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Les personnes interrogées ont évoqué les standards, les pratiques de marché et la réutilisation d’investissements technologiques existants pour aider à réaliser les objectifs post-trade malgré les restrictions budgétaires

SWIFT, le fournisseur de services de messagerie financière de plus de 10 000 institutions financières et entreprises dans 212 pays a annoncé les résultats de son enquête post-trade 2013. Ils montrent que, bien que la règlementation soit un moteur puissant pour augmenter l’automatisation post-trade dans l’environnement actuel, la réduction des coûts est une pression tout aussi importante – suivie de près par la gestion du risque.

Il est clair que tous ces éléments sont liés. L’amélioration de l’automatisation post-trade pour se conformer aux nouvelles réglementations devrait réduire les risques et rapporter des avantages en termes de coût au fil du temps. Cependant, cela requiert un investissement initial, un véritable défi lorsque – comme le montre l’enquête – la majorité des interrogés s’attendent à ce que leur budget post-trade reste soit inchangé, soit diminue d’ici 2015. En effet, les restrictions de budget ont été identifiées comme étant le premier obstacle empêchant d’atteindre les objectifs fixés en termes d’efficacité post-trade.

Les deuxième et troisième obstacles sont respectivement le manque d’engagement dans l’utilisation de solutions standardisées et d’accords sur les pratiques de marché. Lorsqu’on leur demande de choisir un seul développement qui permettrait d’avoir le plus gros impact sur l’efficacité opérationnelle post-trade, la première réponse du panel est « l’adoption généralisée d’une messagerie de communication ».

L’autre réponse la plus souvent évoquée est la « mise à disposition d’un vrai système de confirmation multi-actifs ». « Les résultats de l’enquête soulignent la valeur de l’automatisation post-trade avec près des trois-quarts des interrogés qui déclarent que l’affirmation positive permet à 90 % ou plus des transactions de s’effectuer dans les temps » commente Paul Taylor, Directeur Matching Global Business Development chez SWIFT.

« Ils montrent aussi une envie d’aller plus loin en adoptant les standards, en améliorant les niveaux de confirmation des transactions électroniques et en parvenant à mieux engager le buy-side dans les efforts post-trade. Il est important que l’industrie parvienne à progresser de manière significative dans ces domaines dans les 12 prochains mois si le monde de la post-trade doit répondre avec succès au triple challenge que représentent la réglementation, le coût et le risque. » explique Paul Taylor.

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...