Connexion
/ Inscription
Mon espace

Exposition des oeuvres de Franck Eon, Skeletons and Illusions à partir du 5 septembre à Paris

ABONNÉS

À partir du 5 septembre à Paris et du 10 septembre à Bordeaux, et jusqu’au 12 octobre prochain, la galerie Cortex Athletico présente la quatrième exposition personnelle du peintre français Franck Eon, intitulée Skeletons and Illusions. Elle rassemble une série de nouvelles oeuvres inédites.

Dans son travail, Franck Eon s'attache à faire intervenir et réactiver des motifs multiples empruntés à ses oeuvres antérieures mais aussi puisés dans l'histoire de l'art ou la culture populaire. Son univers formel très géométrique ainsi que haut en couleurs porte le spectateur dans une dimension picturale aux assemblages fortement contrastés, offrant de multiples combinaisons de lectures.
À partir d’images, qu’elles soient issues d’une base de données informatique ou tout simplement bloquées dans un coin de sa mémoire visuelle, Franck Eon construit de nouveaux mondes dans lesquels il fait coexister leurs représentations.

Par la citation d’un motif ou d’une forme extraits d’une pièce d’un autre artiste, la reprise et la multiplication d’une couleur ou d’une figure mentale (le Futuroscope, l’inspecteur Derrick, le professeur de sociologie de John Currin), l’artiste entreprend de libérer toutes ces images de leur sens afin d’éveiller leur appréhension, permettre une nouvelle manière de les regarder et de les concevoir.

L’espace d’exposition se transforme alors en un atelier utopique au sein duquel Franck Eon évacue toiles et châssis, leur préférant la force iconique du bois recouvert de peinture à l’huile. Les lieux vides et neutres de ses Natures mortes d’espaces apparaissent comme des projections prémonitoires d’un lieu d’exposition dont l’artiste fantasme l’existence.

L’étrange palette de couleurs utilisée dans ces peintures trouve son origine dans les précédentes pièces de l’artiste mais aussi dans les tons désaccordés des réglages par défaut des logiciels de modélisme assisté par ordinateur. Quant aux Skeletons, ils donnent à voir la volonté du peintre de redéfinir le format du tableau, déstructuré et décharné, en le transformant en une sculpture complexe à plusieurs niveaux, un objet bricolé, défait et refait.

Franck Eon se place alors dans un mouvement de déconstruction du savoir peindre et situe son travail hors du cadre strict de l’histoire de l’art. Il défend dans le même temps un geste et un regard primitifs et innocents, tentant ainsi d’abolir les hiérarchies techniques ou critiques qui ordonnent les relations entre l’artiste et l’espace d’exposition.


Un exemple de l'une des oeuvres de Franck Eon :

 

Plus d'info : www.cortexathletico.com

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...