Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le SIPR déplore l'abandon de la filière photovoltaïque préconisé par la Cour des comptes

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le SIPR a pris connaissance du rapport thématique relatif à la politique de développement des énergies renouvelables publié par la Cour des comptes.


Le SIPR prend acte des observations établies par la Cour des comptes relatives « Au ralentissement particulièrement net du photovoltaïque français au quatrième trimestre de l’année 2012, avec un niveau de puissance raccordée (75 MW) revenu à celui du quatrième trimestre 2008 ». Cette observation confirme les résultats enregistrés par les entreprises du secteur, qui alertent les pouvoirs publics à ce sujet depuis plusieurs semaines sans être entendues.


Le SIPR s’inquiète également des destructions et transferts d’emplois massifs relevés par la Cour des comptes : « La filière photovoltaïque a connu une progression fulgurante entre 2006 (1 390 emplois) et 2010 (31 550 emplois) pour décroitre ensuite à 17 980 en 2012 ». Pour le SIPR, ces 43 % d’emplois perdus depuis 2010 témoignent du grave péril économique et social dans lequel se trouve la filière.


Par ailleurs, le SIPR déplore l’argumentation étrange de la Cour des comptes, qui reconnaît « L’éloignement des objectifs 2020 en termes de production d’énergie photovoltaïque » et qui recommande pourtant « L’abandon du soutien au solaire photovoltaïque intégré au bâti et la révision du niveau de soutien public à cette filière ».Pour le SIPR, la Cour des comptes s’inquiète du retard français, mais propose de l’aggraver. Surtout, elle ne propose aucune piste pour accompagner la transformation de la filière photovoltaïque et sa compétitivité à l’international.


Pour le syndicat, la solution ne se trouve justement pas dans de nouvelles dispositions mais à l’inverse dans un cadre juridique et tarifaire stable, qui permettra aux entreprises du photovoltaïque de mettre en oeuvre la transition énergétique. C’est d’ailleurs ce que suggère la Cour des comptes elle-même qui relève : « La succession des arrêtés tarifaires publiés depuis 2006, et notamment entre 2010 et 2011, ainsi que le moratoire de décembre 2010 ont introduit une grande instabilité dénoncée par les professionnels


Pour David Haiun, Président du SIPR : « Alors que la Cour des comptes reconnaît l’étendue du retard français par rapport à ses voisins européens en matière de photovoltaïque, elle préconise de tuer le photovoltaïque français, meilleur élève de la transition énergétique».

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...