Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les grandes métropoles s’engagent contre les restrictions à la liberté de circulation des séropositifs dans le monde.

ABONNÉS
A l'initiative de Jean-Paul Huchon, Président de Metropolis, président de la Région Ile-de-France et de Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile-de-France, président d’Elus Locaux Contre le Sida, le conseil d’administration de Metropolis, association regroupant 122 métropoles de plus d’un million d’habitants à travers le monde, a adopte pour la première fois un voeu sur le respect des droits humains sur la liberté de circulation et d’établissement des personnes touchées par le VIH/sida.
 
En effet, alors que 45 pays dans le monde continuent à restreindre de façon totalement intolérable la liberté de circulation et d’établissement des personnes séropositives, Metropolis exprime « le voeu que ces restrictions soient abrogées et abandonnées au profit d’une politique de lutte contre le sida qui mette les notions d’efficacité et d’humanité, au coeur d’une démarche pragmatique de lutte contre le VIH/sida basée sur l’information, l’éducation et la responsabilisation ».
 
Jean-Paul Huchon et Jean-Luc Romero qualifient cet appel d’ « historique » et se félicitent vivement du fait que Metropolis ait reconnu que ces discriminations étaient, bien sûr, une atteinte aux droits humains facteur mais également un danger pour la politique de prévention du VIH/sida : c’est bien contre la maladie qu’il faut se battre et non contre les malades !
 
Cette prise de position de Metropolis qui sera soumise a sa prochaine assemblée générale de 2014, sera à n’en pas douter un levier important afin que les pays discriminants puissent faire évoluer leur législation vers plus de dignité et d’égalité ! Plus d’informations sur ces restrictions sur le site : www.aids-sida-discriminations.fr (Un site co-financé par le conseil régional d’Ile-de-France).
 
 

Lire la suite...


Articles en relation