Connexion
/ Inscription
Mon espace

Vigeo dégrade la note d'Apple, Google, Microsoft, Verizon et Yahoo!, sur le critère des Droits de l'Homme

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Au cours du mois de juin, de nombreux titres de presse ont relayé les accusations à l'encontre d'Apple, AOL, Dropbox, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype (Microsoft), Twitter, Yahoo! et YouTube (Google) qui auraient autorisé l'accès de leurs serveurs aux services de renseignements américains leur permettant de collecter à leur insu des informations sur les utilisateurs, via PRISM, un programme de surveillance.
Verizon est en outre accusé d'avoir transmis à la National Security Agency, les données téléphoniques de ses clients. Ces informations révèlent la localisation, la date et la durée des appels nationaux et internationaux, ainsi que les numéros de téléphone qui ont été composés.

Les entreprises du secteur des Technologies de l'information et la Communication (TIC) subissent de plus en plus de pressions de la part des gouvernements leur enjoignant de respecter des lois et politiques intérieures qui peuvent être en contradiction avec les Principes fondamentaux universellement reconnus, relatifs aux Droits de l'Homme, notamment la liberté d'expression et le droit à la protection des données.

Pour autant, on prête aussi aujourd'hui une attention particulière au niveau de la protection des données personnelles des clients, au fait qu'ils soient informés de leurs droits et aux obligations juridiques de l'entreprise réglementant les informations qu'elles doivent fournir aux autorités. L'une des responsabilités principales de l'entreprise est de s'assurer que le caractère privé des données échangées est bien respecté.

A cet égard, un groupe d'opérateurs appartenant au Dialogue industriel des télécommunications, avait pris l'engagement en mars 2013, de lancer une collaboration de deux ans sur la liberté d'expression et la protection de la vie privée. (Alcatel-Lucent, France Telecom-orange, Millicom, Nokia Siemens Networks, Telefonica, Telenor, TeliaSonera et Vodafone). Ces entreprises croient que les droits ci-mentionnés pourraient être renforcés par un engagement entre les gouvernements, l'industrie, la société civile, les investisseurs, les organisations supranationales et d'autres parties prenantes.

Compte tenue de l'importance des accusations d'atteinte à la vie privée, la récurrence de tels événements pour les entreprises impliquées et l'apparent manque de mesures de due diligencemises en place afin d'empêcher les violations du droit à la vie privée, Vigeo a dégradé la note de toutes ces entreprises sur le critère des "Droits Humains". Ces entreprises n'ayant par ailleurs, pas fait la preuve pour Vigeo, qu'elles étaient capables de gérer correctement les risques de réputation, ni les risques de sécurité juridique.

Vigeo, premier expert européen de la performance responsable, fondée en 2002 par Nicole Notat, mesure les performances et les risques de plus de 2000 entreprises, régions et Etats du monde entier au regard de six domaines de responsabilité sociale : environnement, droits humains, ressources humaines, engagement sociétal, comportement sur les marchés et gouvernance d’entreprise.
www.vigeo.com

  

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...