Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] En 10 ans, l’ACI a fait du conseil en innovation un levier de croissance  

L’Association des Conseils en Innovation fête ses 10 ans d’existence et d’action. Née de la fusion de l’UNATRANTEC et de l’ASCOFI, elle affiche un bilan très satisfaisant.

L’association revient sur la portée de son action et sur les résultats obtenus en matière de politiques publiques d’innovation, de fiscalité de l’innovation et de programmes européens de soutien à l’innovation. Elle a aussi contribué au développement du secteur et de la contribution de l’innovation aux grandes transitions numériques, écologiques et sociétales en cours.

Une ambition affirmée dès 2012 pour représenter un secteur du conseil en innovation en plein renouveau

En 2012, l’UNATRANTEC existait depuis près de 30 ans (1984), et était issue du monde du transfert de technologie. L’ASCOFI, créée en 2007, représentait quant à elle les métiers du financement et du marketing de l’innovation. Le rapprochement s’est fait à un moment où le conseil en innovation a commencé à se développer fortement en France, en parallèle de l’accélération des politiques de soutien à l’Innovation.

La nouvelle Association des Conseils en Innovation avait pour ambition d’atteindre un poids suffisant pour devenir un interlocuteur légitime des pouvoirs publics et d’être plus représentatif de la diversité des métiers. Sa feuille de route portait sur la promotion des métiers de conseils en innovation et de leurs spécificités, le déploiement d’une déontologie propre à ses métiers, et sur la défense des mécanismes de support à l’Innovation.

10 ans après, le bilan est très riche et en ligne ses ambitions initiales tout en intégrant de nouveaux défis, notamment la Responsabilité Sociétale des entreprises, les innovations à impact, et le renouveau industriel français.

« Les 10 années qui viennent de s’écouler ont été extrêmement denses pour le métier de conseil en innovation, au sein d’un écosystème très dynamique et soutenu par la volonté conjointe des entreprises, des organisations de recherche et des pouvoirs publics. Les conseils en innovation ont aujourd’hui une utilité reconnue par ces différents acteurs et contribuent positivement à l’émergence de nouveaux projets, de nouvelles entreprises, de nouvelles initiatives. Leur association professionnelle, l’ACI, joue un rôle de catalyseur de ces énergies. Elle est devenue un interlocuteur reconnu pour aborder les sujets de l’Innovation et de son accompagnement, et joue un rôle de leader à l’échelle européenne », commente Luc Ragon, Président de l’ACI

Soutenir l’innovation française

- Sur les politiques publiques françaises d’innovation, l’ACI s’est imposée comme un interlocuteur légitime et de référence auprès des décideurs publics
Elle est ainsi régulièrement consultée par les commissions parlementaires et conseillers techniques des ministères. Elle a par exemple été auditionnée en avril 2019 dans le cadre de la préparation de la Loi de Programmation Pour la Recherche ou encore en 2022 pour le rapport de la mission d’information du Sénat sur « Excellence de la recherche / innovation, pénurie de champions industriels : cherchez l’erreur française » lancée à l’initiative du groupe Les Indépendants – République et Territoires.
Lors de la crise Covid, elle est intervenue pour défendre l’importance de continuer à soutenir l’innovation dans le cadre des plans de relance français et européen.

- Sur la fiscalité de l’innovation, l’ACI a joué un rôle majeur, sinon prépondérant. Elle a été impliquée dans la définition des exigences et la mobilisation des acteurs. Elle intervient chaque année sur le sujet du CIR pour défendre le dispositif, explorer des pistes d’amélioration et veiller à son efficience.
Elle a également été un partenaire-clé de la Médiation des entreprises pour la mise en place en 2015 du référencement des acteurs du conseil en CIR-CII. Ce référencement, construit par la Médiation avec les acteurs du conseil en CIR et CII et les entreprises clientes, contribue à optimiser le fonctionnement de la chaîne de l’innovation (lire le bilan fait en 2019).

Agir à l’échelle européenne

- Sur les programmes européens de soutien à la recherche et à l’innovation, l’ACI a beaucoup contribué au renforcement de l’implication des acteurs français (Horizon 2020 / Horizon Europe ou encore EUREKA/Eurostars). Elle a par exemple participé à des groupes de travail sur l’amélioration de la participation française aux programmes européens (PAPFE). En 2016, elle a monté un événement de référence, organisé au siège de la Région Rhône-Alpes, sur les articulations entre programmes européens, nationaux et régionaux.
Elle a également publié sur le sujet et a co-rédigé un livre blanc pour le lancement d’Horizon 2020 avec Bpifrance ; en 2020, avec le soutien des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France, elle a écrit un guide pratique sur le montage de projets européens à l’attention de tout porteur de projet (public et privé, individuel et collectif).

Enfin, l’ACI est l’une des associations fondatrices de l’EAIC (European Association of Innovation Consultants). Composée d’une quarantaine de sociétés membres réparties dans 18 pays européens, cette association européenne a pour principal objectif de représenter la voix des sociétés de conseil européennes spécialisées dans les projets européens de recherche et d’innovation. Dans ce cadre ont déjà été mis en place un manifeste pour soutenir la gestion de projets dans le cadre d’Horizon Europe, déjà signé par plus de 168 organisations ; un « code of conduct » signé par tous les membres, pour promouvoir l’éthique de comportement dans le secteur ; et deux documents de position pour l’EIC Accelerator.

Promouvoir le secteur et ses apports pour l’économie et la société

- Sur le secteur et le métier du conseil en innovation, l’ACI a développé des partenariats forts avec Bpifrance, l'ADEME ou encore IRIIG. Par exemple, Bpifrance s’appuie sur les capacités des consultants des membres de l’ACI pour accompagner les PME et ETI françaises sur leurs défis et stratégies d’innovation ; la banque publique a aussi publié des livres blancs thématiques avec l’association.
L’ACI a par ailleurs régulièrement organisé des événements sur les grands enjeux du secteur – par exemple, la digitalisation des activités, les stratégies de spécialisation régionales ou encore les enjeux de recrutement (sujet sur lequel elle a publié un baromètre début 2020) et la place des femmes dans les écosystèmes d’innovation (lire la synthèse).

- Sur les enjeux sociétaux et les apports de l’innovation pour les citoyens :  l’ACI a réalisé un baromètre de la relance avec Xerfi Specific auprès d’un panel de dirigeants et managers de +600 PME et ETI françaises à l’été 2021, soit un an après le lancement de France Relance, puis fin 2021 en amont de l’élection présidentielle de 2022. Elle a passé en revue l’efficacité des dispositifs de soutien à l’innovation, la maîtrise des dispositifs publics par les entreprises françaises et les attentes pour le nouveau mandat présidentiel.

L’ACI a par ailleurs été à l’initiative de la consultation citoyenne #jesuisEUcolo https://www.asso-conseils-innovation.org/fr/actualites/lancement-du-projet-jesuiseucolo. Menée début 2022, elle avait l’ambition d’impliquer les citoyens français dans la définition des futures priorités du programme Horizon Europe en matière d’environnement et de transition écologique. A l’issue des différents débats citoyens organisés de janvier à mars 2022, les contributions ont été présentées fin avril 2022 et synthétisées dans un livre blanc permettant d’interpeller leurs élus afin de construire une Europe durable, innovante et locale. Le livre blanc a été remis aux différentes instances européennes (Commission Européenne, Parlement Européen et Conseil de l’Union Européenne) ainsi qu’aux instances françaises (Secrétariat Général des Affaires Européennes et autres impliquées dans la Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne). Livre blanc téléchargeable ICI.

En 2023, une nouvelle décennie s’ouvre pour agir encore davantage et porter l’innovation française. Parmi les axes que l’ACI prévoit d’explorer : une extension de l'association, une évolution vers les métiers du digital, la volonté d'accompagner plus fortement les innovations à impact... Autant de sujets qu’il incombera à la prochaine gouvernance, dont l’élection aura lieu en juin 2023, de préciser dans sa feuille de route et de lancer d’ici fin d’année.

Lire la suite...


Articles en relation