Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Le Club Bootstrap remet l’Award du meilleur Bootstrappeur à Wilfried Granier, CEO de Superprof

Un award unique en France qui vise à récompenser la performance des entrepreneurs à succès qui refusent de recourir aux levées de fonds.

Le Club Bootstrap, à l'occasion de son événement annuel, a remis à Wilfried Granier, CEO et fondateur de Superprof l'Award du meilleur Boostrappeur 2022. Un award qui récompense la stratégie de croissance de la plateforme de cours particulier et ce, sans recours à aucune levée de fonds : 30M€ de chiffre d'affaires en 2022, plus de 200 salariés, 20 millions de professeurs pour servir 26 millions d'élèves répartis dans 41 pays. Une figure d'exemple pour celui qui a choisi d'accélérer en liberté et avec une superbe culture d'entreprise internationale.

Des Awards pour bousculer les lignes

Le Club Bootstrap est né du constat que la croissance est compatible avec la quête de liberté et de leadership responsable, durable et humain. Le collectif, qui réunit près de 70 entrepreneurs de 20 à 500 salariés qui refusent la perfusion financière extérieure et la croissance accélérée comme une fin en soi, souhaite transformer la mesure du succès des startups dans l'écosystème européen pour y intégrer l'impact sociétal et humain.

A l'occasion de sa soirée annuelle du 7 décembre 2022, Matthieu Laulan, cofondateur du club, et Clémence Rousseau Dumarcet, cofondatrice de Nutchel - membre, ont remis les Awards :

  • du meilleur Bootstrappeur : Wilfried Granier, CEO de Superprof. Un vote plébiscité par 64% des boostrappeurs du club pour son hyper croissance maîtrisée
  • du meilleur conquistador : Thibault Renouf, CEO de Partoo
  • du meilleur espoir Bootstrap de moins de 30 ans : Théo Lion, CEO de Coudac qui a 25 ans vise les 10 M€
  • de la plus belle culture de boîte : Alex Bellity, CEO de Cleany, pour son combat social et écologique déterminé
  • du plus bel Exit : Gilles Satgé, Président de Lucca, qui après 20 années de Bootstrap a permis avec sa levée de 65M€ d'offrir un beau cadeau à ses salariés actionnaires

La levée de fonds, ça n'est pas automatique !

Depuis sa création, le Club Bootstrap veut promouvoir une autre figure de l'entrepreneuriat, en transition avec les codes parfois caricaturaux de la startup nation. Le Club Bootstrap s'inscrit dans un mouvement plus global de start-ups qui refusent la systématisation de la dépendance financière extérieure et préfèrent bâtir des succès rentables.

Pour Matthieu Laulan, co-fondateur du Club Bootstrap : « La course à la levée de fonds est un risque majeur pour la viabilité des entreprises innovantes et le plaisir d'entreprendre. Nous le voyons bien aujourd'hui avec les prémices de la crise. D'autant plus lorsque l'on voit que les fonds d'investissement parient souvent sur seulement 20-30% de survie à 5 ans. Le deuxième effet kiss-cool arrive. Ces Awards démontrent bien la force de ces entrepreneurs français, qui souhaitent accélérer en liberté, et leur volonté d'inscrire de manière pérenne leur développement dans un modèle indépendant et humain ! »

Parce qu'une autre écriture du succès est possible, le Club Bootstrap ouvre ses rangs en 2023 à de nouveaux entrepreneurs qui souhaitent changer durablement et humainement le visage de l'entrepreneuriat en France.

Lire la suite...


Articles en relation