Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Des wagons inédits en France issus du partenariat VTG - Cem’In’Eu

Début novembre, Cem’In’Eu a mis en service de nouveaux wagons inédits en France pour plus d’efficacité économique et environnementale

Engagé de longue date pour une logistique à faible impact, Cem’In’Eu innove une fois encore en mettant en service de nouveaux wagons pour le transport de ses matières premières au départ du port de Sète. Ces wagons, développés en partenariat avec le spécialiste du transport ferroviaire VTG, sont plus légers, permettent un chargement optimal et la mise en place de trains plus longs.

Ce nouveau choix logistique renforce encore la performance du modèle logistique multimodal de Cem’In’Eu tant en termes économique qu’environnemental


Des wagons inédits en France issus du partenariat VTG - Cem’In’Eu

« Cem’In’Eu est le premier industriel en France à faire ce choix plus efficace pour la rentabilité du transport ferroviaire », se félicite Romain Sudour, Sales Representative VTG.

Cem’In’Eu est le premier industriel français à utiliser ces nouveaux wagons fabriqués en Europe, développés par son partenaire historique VTG. Ces nouveaux wagons, toujours tractés par Régiorail, dits de « 80 pieds », plus légers que deux wagons de 40 pieds, permettent d’augmenter la charge utile par wagon mais également de rallonger les trains qui passent de 23 à 27 équivalent wagons de 40’ transportant ainsi plus de 20% de marchandise supplémentaires.

Cela a pour conséquence directe de réduire de 38 unités par an le nombre de trains nécessaires au transport du clinker depuis sa filiale logistique, Cem’In’Log sur le port de Sète vers les usines Aliénor Ciments à Tonneins et Rhône Ciments à Portes-lès-Valence.

Le développement spécifique mené par VTG pour Cem’In’Eu a exigé une année de tests avec notamment la mise en circulation d’un prototype qui a permis d’affiner les réglages et de bien valider le rayon de courbure compatible avec la circulation sur les voies françaises. Une fois cette phase de test terminée, le changement des wagons a été organisé par Cem’In’Log en une seule opération entre deux livraisons sans aucune rupture des approvisionnements.

Un gain environnemental en ligne avec les engagements de Cem’In’Eu de réduire ses émissions de GES

La combinaison de l’augmentation de la charge utile par train et de la diminution du nombre de trains par an amène une réduction des émissions de GES de 334 t par an, soit -13%. Le gain en intensité carbone par tonne de marchandise transportée est ainsi de 1kg, passant de 7,8 kg eqCO2 à 6,8 kg eqCO2. Ce nouveau wagon renforce encore la pertinence environnementale du modèle logistique développé par Cem’In’Eu lequel permet d’éviter près de 12 000 trajets en camions par an grâce au choix du ferroviaire et donc d’émettre trois fois moins de GES qu’un dispositif routier, soit une économie d’environ 5 000 tonnes eqCO2 par an.

Fabien Charbonnel Directeur Général de Cem’In’Eu, conclut : « Cet important travail d'optimisation logistique s’inscrit très légitimement dans le cadre de l’engagement pris auprès de Fret 21 pour réduire les émissions de CO2 liées au transport de Cem’In’Eu. »

Chiffres clés
- Charge utile par train avec Innowagon : +21%, soit 320 tonnes
- Trains « évités » (non mis en circulation grâce à Innowagon) en 2023 : 38
-  Émissions GES « évitées » en 2023 : -13%

En substituant le transport routier par le transport ferroviaire, Cem’In’Eu émet 3,3 fois moins d’eqCO2.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation