Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Tournée des tiers-lieux : bilan d'une année à la rencontre des acteurs du changement dans les territoires

Après un périple d’un an, la tournée des Tiers Lieux s’est achevée en juillet dernier avec un florilège d’enseignements et de perspectives d’avenir tout aussi enthousiasmantes qu’encourageantes. Le Grand Rebond, en charge de l’organisation d’une partie des tables rondes de l'événement, publie le récit de cette formidable aventure ainsi que certaines de ses observations.

En juillet 2020, dans le cadre de l’université populaire, l’association Les Petits Débrouillards, réunissait aux Grands Voisins, et sous la houlette de son directeur François Deroo, des membres de la convention citoyenne pour le climat (CCC) pour partager leur expérience de la convention avec les résidents, le public et d’autres tiers lieux. Face au succès de l’événement, l’idée est alors venue d’étendre le concept à d’autres Tiers Lieux et d’organiser une tournée. Jean Karinthi, Co-fondateur du tiers lieu L’Hermitage, présent à ce moment, proposait son tiers lieu comme première étape de cette tournée en invitant Agny Kpata, Présidente de l’association des citoyens de la convention climat, Les 150, et une partie de ses membres, à faire un retour d’expérience sur les connaissances acquises vis-à vis des enjeux climatiques et l'exercice de la démocratie participative.

Une tournée en 13 étapes

Baptisée la Tournée des Tiers-Lieux, l'événement prendra la forme de rencontres se déroulant sur deux journées composées d’ateliers, de conférences, de tables rondes et de temps d’échange. Il y avait enfin une dimension culturelle avec des expos, des spectacles ou des concerts. Coup d’envoi le 10 juillet 2021 à L’Hermitage d’une tournée en 13 étapes qui prenait fin, un an plus tard, le 2 juillet 2022, à Maison Glaz, sur la presqu'île de Gâvres en Bretagne.

Des tables rondes en live et des émissions en ligne

Le Grand Rebond, fédérateur de réseaux d'entreprises, d’associations et d'organisations affiliées à l'ESS s’est chargé d’identifier les acteurs locaux émanant de ces réseaux pour les réunir autour d’une table ronde avec les membres du tiers lieu. Il s’agissait là de mettre en avant les initiatives et les spécificités de chaque territoire et de créer de nouvelles passerelles entre acteurs locaux. En plus des tables rondes, Le Grand Rebond a également réalisé à chaque étape des émissions sous forme d’interviews, accessibles ICI.

Quelques observations

Si la ville et le territoire du futur se réinventent et se redessinent progressivement dans un environnement incertain, émergent, en parallèle, la démocratie participative et l’économie collaborative, inclusive et circulaire. Nous avons pu en voir les prémisses, les aspirations et les nombreuses expérimentations qui en tracent la voie.

  1. Vers de nouveaux modèles économiques

D’une manière générale et à différents stades de développement, on observe dans tous les territoires l’apparition d’une nouvelle génération d’acteurs de l’économie sociale et solidaire, ainsi que l’émergence de l’économie circulaire et régénérative.

  1. Une nouvelle dynamique dans les territoires

Bien que les moyens financiers et l’accès à un foncier soient incontournables, les tiers-lieux qui ont réussi à s’implanter durablement dans leur territoire ont notamment pour dénominateur commun le fait d’être une aventure fédérant une véritable communauté autour du projet en prenant en compte diverses caractéristiques comme l’environnement socio-économique du territoire. Nous avons pu constater également la revitalisation de certains quartiers grâce à l’hybridation des espaces, propre au concept de tiers-lieu.

  1. Une tendance à l’hybridation

L’hybridation des espaces, comme des organisations, est une tendance qui tend à se développer au-delà même des tiers-lieux. Les tiers-lieux en constituent ainsi un signal faible.  Il s’agit finalement de la suite logique de la démarche d’open innovation initiée ces dernières années : développement de collaborations multi-acteurs (privés / publics, grands groupes / PME, associations et entreprises), dans toute leur diversité, mixant et mutualisant les secteurs et savoir-faire. L’hybridation permet de mélanger et mettre ensemble des métiers, des personnes, des usages, des compétences qui semblent différents mais qui, ensemble, créent un nouvel usage, un nouveau produit, etc. Ce phénomène est corrélé au besoin de recréer du lien et de favoriser l’intelligence collective par plus de transversalité et de pluridisciplinarité, afin de relever les défis considérables qui nous attendent.

… l’aventure continue !

Lire la suite...


Articles en relation