Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les ménages français ont vu leur épargne s’évaporer de 2400 euros en moyenne sur 2022

Reconnus en Europe comme les 1ers de la classe en matière d’épargne, les Français continuent d’épargner malgré une période de forte inflation, quitte à amenuiser leurs dépenses du quotidien. Si la démarche se veut honorable, le livret A et l’assurance vie en fonds euros restent pourtant des piètres compagnons dans un contexte de forte inflation. Ils afficheraient même des pertes financières importantes d’après les derniers chiffres de Mon Petit Placement - la solution d’investissement financier pour les particuliers - puisque les 30,4 millions de ménages français ont vu leur épargne s'évaporer de 2 400€ en moyenne sur l'année 2022 à cause de l’inflation.

Face à ce constat alarmant, la fintech a pensé un produit exclusif et inédit : le Portefeuille Anti-Inflation. Ce bouclier au capital garanti à 5 ans est corrélé à un seul et unique indicateur : l’indice Eurostat Eurozone HICP (i.e l’indice de l’inflation en zone Euro). Une véritable innovation encore jamais proposée sur le marché bancaire. Il est désormais temps de redonner aux Français le pouvoir de leur finance.

Les Français au pied du mur avec leurs placements

Pourquoi les épargnants s’entêtent à épargner alors que la perte est considérable ?

L’explication est simple : un taux d’intérêt doublé de la sécurité, de la liquidité disponible, aucune fiscalité, et un rendement plus qu’intéressant face à des marchés financiers qui, eux, affichent –15% depuis le début de l’année. Une situation qui ne s’était pas produite depuis plus de 2 ans… !

Et si le livret A reste sur le banc des favoris, les Français ont conscientisé de plus en plus que ce placement n’est plus suffisant pour préparer leur avenir et celui de leurs enfants ou encore anticiper leur retraite. Si l’immobilier a plutôt mauvaise mine, contraint par des restrictions des établissements bancaires, alors sur quoi les épargnants peuvent-ils se rabattre ? Et à quelle condition ?

Au fil d’échanges, Mon Petit Placement a recensé les besoins évoqués par sa communauté : ne pas prendre de risque mais faire mieux que mon livret A, varier mes placements dans un contexte d’incertitude, ne pas investir en bourse au vu de la volatilité des marchés et trouver une alternative au fonds euros non rémunérateur, garantir un maximum ce que je mets de côté mais avec un taux d’intérêt intéressant.

Si la quête de sécurité et de génération de performance font partie des attentes fortes des Français pour leur portemonnaie, il en ressort également une prise de conscience générale sur les limites du livret A et de l’assurance vie en fonds euros notamment en période d’inflation.

Pour démocratiser encore plus cette pensée, Mon Petit Placement a lancé sur son site en novembre un simulateur dédié à ouvrir les yeux sur la perte qu’engendre un trop plein d’épargne stocké sur ce livret. Lien vers le simulateur ici.

Exemple sur le simulateur 
- J’investis 5 000€ en 2023, mon capital investi au démarrage sera de 4 875€ (prise en compte des frais d’entrées).
- À échéance du produit en 2028, mon capital de 5 000€ me sera reversé en intégralité. Entre temps, si l'on part du postulat que l'inflation sera de 5% par an pour les 5 années qui arrivent j’aurai reçu, chaque année 250€ de rendement (5% 5 000€), soit 1 250€ de performance en tout en plus du remboursement de mes 5 000€ de départ.
Résultat : capital garanti, rémunération indexée sur l’inflation et zéro frais.

« Il est nécessaire d’épargner pour se prémunir en cas de difficulté, néanmoins, si l’inflation remonte, la rémunération de l’épargne ne permet pas de combler la perte de pouvoir d’achat. Cela implique donc qu’une fois l’épargne de précaution sécurisée, il faut faire travailler le surplus afin de ne pas subir une perte de celui-ci. Notre solution est la réponse parfaite à cette faille économique. Les Français peuvent placer leurs économies avec la garantie d’un rendement sécurisé pour s’assurer un meilleur avenir, sur un fond de hausse des prix exacerbés », souligne Thomas Perret, fondateur de Mon Petit Placement.

Anti-inflation : la solution inédite déployée par Mon Petit Placement

Dans son combat pour offrir à chaque Français la possibilité de faire fructifier son épargne sur les marchés financiers et face à des chiffres alarmistes, Mon Petit Placement décide en novembre de lancer un véritable paratonnerre pour contrer les effets de l’inflation : le Portefeuille Anti-Inflation.

Ni un livret, ni rattaché aux marchés financiers, ni de l’immobilier, ce bouclier au capital garanti à 5 ans est lié à l'indice des prix à la consommation dans la zone Euro fixé par Eurostat.

Une offre unique qui propose un rendement de 2 à 7% en fonction du taux de l’inflation. Conçu sur-mesure pour la fintech en partenariat avec la Société Générale, il offre sécurité et performance aux épargnants soucieux de voir leurs économies érodées par l’inflation et frileux de passer le cap des marchés financiers.

Pour l’occasion, Mon Petit Placement a décidé de ne prendre aucune commission à la performance sur ce produit.

La solution est disponible uniquement du 14 novembre 2022 au 14 janvier 2023.

Lire la suite...


Articles en relation