Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Tata Communications contribue à l'émancipation de 5 millions de femmes dans les zones rurales d'Inde

Facilitateur d'écosystème numérique mondial, Tata Communications lance la phase 2 de son projet "School of Hope and Empowerment" (S.H.E), qui vise à fournir une formation à l'entrepreneuriat et une orientation professionnelle à 5 millions de femmes d'ici 2024 dans les États de Bihar et d'Odisha en Inde. La phase 1 du projet a motivé les femmes à terminer la série d'études et à acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour créer et gérer une entreprise de manière indépendante, en garantissant l'accès à une éducation de qualité pour tous.

Initiative de communication d'impact multimédia et multilatérale, ce projet est conçu en collaboration entre Tata Communications et The Better India pour soutenir et instruire les femmes des régions rurales de l'Inde. Comme indiqué dans son rapport 2022 sur le développement durable, Tata Communications montre que la durabilité repose sur le principe que des résultats économiques positifs sont possibles lorsque les activités environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) sont gérées de manière efficace et s'alignent sur les Objectifs de Développement Durable de l'ONU en matière de politique et de pratique.

Le projet "School of Hope and Empowerment" s'aligne sur l'Objectif de Développement Durable numéro 5 (égalité des sexes) et numéro 8 (croissance économique). Il vise à renforcer l'autonomie économique et sociale des jeunes et des communautés rurales (en particulier des femmes) par le biais d'une formation professionnelle, d'une formation à la culture d'entreprise et d'une préparation à la vie active qui améliorent l'accès aux ressources, aux nouvelles technologies et aux services financiers, en les aidant à devenir des contributeurs actifs à l'économie.

Pour célébrer et saluer le succès de la phase 1 de ce projet, les deux partenaires ont dévoilé une série de vidéos éducatives présentant ces femmes entrepreneurs qui racontent leur histoire. L'une de ces histoires est celle de Kalawati Kumari, une habitante du village de Kurumdegi, dans le district de Simdega, au Jharkhand. Bénéficiaire du projet, elle a obtenu une subvention d'entreprise pour créer un moulin à farine qu'elle gère aujourd'hui avec ses propres fonds. Elle crée et entretient également des relations avec ses clients et fait fonctionner le moulin à farine. « L'atelier m’a permis d'aborder des sujets tels que la tenue des comptes, la gestion des relations avec les clients, l'environnement du magasin, l'importance de l'épargne », a déclaré Kalawati Kumari.

Lire la suite...


Articles en relation