Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Une épargne plus sereine et performante si elle est « coachée »  

Billet de Sarah Zamoun, responsable de l’activité de Distingo par PSA Banque

Anticiper l’avenir, construire des projets personnels ou professionnels, préparer le futur de ses enfants, sont autant de bonnes raisons qui poussent de plus en plus de Français à épargner. Alors que l’épargne nationale a atteint des records au début de la pandémie, nombreux sont ceux qui ont fait volontairement le choix de gérer seul cette démarche. Il existe malgré tout une solution qui garantit de maintenir son autonomie de gestion dans le but d’obtenir un rendement optimal et d’atteindre les objectifs fixés : le coaching d’épargne version digitale !

Une épargne qui se développe d’année en année

Selon la Banque de France, l’épargne des ménages s'établissait à 162,5 milliards sur un an au premier trimestre 2022, soit un surplus de 53,7 milliards par rapport à son niveau d'avant-crise. Une croissance qui s’explique en partie par une crainte de l’avenir, d’abord insufflée par la pandémie puis par un contexte international tendu. Au-delà de ces phénomènes conjoncturels, on peut constater qu’une volonté prononcée d’épargner s’est développée et avec elle, la nécessité de placer son argent de manière agile.

Des solutions digitales qui ont permis l’autonomie de chacun en matière d’épargne

L’arrivée du digital dans le paysage de la gestion des finances personnelles a redéfini de nombreux codes, comme ceux de l’épargne. Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de prendre un rendez-vous, se rendre en agence ou subir des contraintes administratives ou des délais pour ouvrir un compte d’épargne. Quelques clics suffisent pour souscrire à la solution la plus adaptée à ses attentes. Simplicité, rapidité et autonomie de gestion ont défini la nouvelle norme et beaucoup ont rapidement identifié ces bénéfices qui place chaque personne en « maître » de son épargne. Cependant, une feuille de route adaptée à chaque profil peut être un vrai plus. Dans ce cadre se pose alors la question du pilotage de cet épargne « démocratisée » qui, si elle est encadrée par un « expert », devient d’autant plus efficace.

Même seul, être bien conseillé : c’est la promesse du coach épargne

Sans renoncer aux libertés promises par le digital et ses offres simplifiées, suivre une ligne directrice, un « plan de bataille », qui définisse les objectifs de son épargne et permette de mieux les atteindre est loin d’être dénué d’intérêt. C’est ici que le rôle d’un « coach épargne » se révèle utile. Cette solution d’accompagnement, entièrement digitalisée, permet en premier lieu de s’interroger sur les montants à atteindre selon une durée déterminée à l’avance et la capacité de placement de chacun. En fonction des achats ou des investissements prévus à plus ou moins long terme, les meilleurs scenarii sont alors identifiés indiquant montant, fréquence, taux et gains finaux.

Lire la suite...


Articles en relation