Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Accélération des défaillances d'entreprises : les TPE deux fois plus touchées que la moyenne

Selon les dernières statistiques de la BDF (Banque de France), le taux de défaillance des TPE augmente de 44,4% sur un an lorsque le taux moyen des défaillances est en hausse pour sa part de 23,1%.

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI (SDI Syndicat des Indépendants et des TPE), rapelle : « Nous alertons les pouvoirs publics depuis plusieurs mois sur les conséquences d'une conjonction de facteurs déstabilisants pour les TPE. En plus des obstacles économiques communs à toutes les entreprises, les TPE doivent faire face au remboursement des dettes Covid, à savoir le PGE et l'URSSAF. Celles et ceux qui le peuvent cessent volontairement leur activité avant qu'il ne soit trop tard. Ce type de cessation a doublé en deux ans depuis le début de cette année. Pour d'autres, la situation est plus complexe et ils n'ont d'autre choix qu'en appeler au tribunal de commerce avec une liquidation à la clé dans 94% des cas.

Dans toutes les hypothèses, la trésorerie reste le point de fragilité des TPE. Le SDI a récemment rappelé ces éléments à Bercy et entend peser dans les débats de la rentrée sur le PLF et le PLFSS en vue de soulager la trésorerie des TPE par un allongement de la durée de remboursement des PGE et un nouvel étalement des dettes URSSAF notamment. Ces éléments sont à coût nul pour l'État et devraient même lui permettre d'éviter de réviser fortement à la hausse ses provisions en garantie PGE et créances URSSAF irrecouvrables sur 2023. »

Lire la suite...


Articles en relation